2ème semaine de grandes manœuvres électorales

0
115

Marc

2ème semaine de campagne électorale israélienne

De grandes manœuvres dans la plupart des partis 

Par Manfred Gerstenfeld

 Du fait des congés de Shavou’oth, la semaine de campagne de la seconde élection s’est interrompue. Le Premier Ministre Binyamin Netanyahou a nommé le député Likoud Amir Ohana en tant que Ministre de la Justice en exercice. C’est le premier homosexuel de toute l’histoire d’Israël à devenir ministre[1]. Quelques jours plus tôt, Netanyahou a limogé la Ministre de la Justice Ayelet Shaked et le Ministre de l’Education, Naftali Bennett. Leur parti de la Nouvelle Droite avait échoué de peu à franchir le seuil d’éligibilité, lors des élections d’avril 2019.

Ohana fait partie des rares membres principaux du Likoud à avoir publiquement soutenu la tentative de Netanyahou pour s’assurer de son immunité face aux poursuites dans les dossiers judiciaires constitués à son encontre. Bezalel Smotrich, le n° 2 de l’Union des partis de Droite, a appelé Netanyahou à le nommer à ce poste de Ministre de la Justice. Smotrich a aussi dit qu’il voulait imposer la Halakha (loi juive) au pays (NDRL : Que va-t-il faire avec ce ministre qui ne se plie pas trop à la Halakha ?). Cela a provoqué des remous politiques supplémentaires, même si elle n’a aucune chance d’être votée.

Dans les rangs de la droite israélienne, essentiellement religieuse, les conflits s’intensifient. Ce serait logique que tous les partis, dont ceux de la Nouvelle Droite et de Zehout qui ont échoué au cours des dernières élections, se présentaient ensemble sur une seule liste. De loin, la personnalité la plus populaire au sein de ces partis est la non-observante Shaked[2]. Pourtant, on peut douter que les autres soient désireux de lui offrir la position de tête de liste. Moshe Feiglin, dirigeant de Zehout a dit qu’il envisageait de faire équipe avec la Nouvelle Droite, mais qu’en revanche, il n’était pas intéressé à s’aligner sur l’Union Sioniste Religieuse des partis de Droite[3].

LIRE  Holocauste: comment une série télévisée américaine a changé l'Allemagne

Lors d’une longue interview dans le Jerusalem Post, le dirigeant d’Israël Beitenu, Avigdor Lieberman a déclaré ne pas avoir l’intention de recommander le dirigeant Benny Gantz du parti Bleu-Blanc en tant que Premier Ministre. Cela même si, lors de l’élection du 17 septembre, ce parti devait emporter plus de sièges que le Likoud. Il a décrit Gantz comme un “brave type. Je le respecte”. Lieberman a précisé qu’on ne pouvait former un gouvernement qu’en s’appuyant sur la droite. Il a ajouté que Gantz n’avait aucune expérience dans le secteur civil et qu’il ne pouvait pas devenir Premier ministre sans disposer d’une telle expérience. Lieberman a expliqué que son parti avait promis que la nouvelle coalition ferait voter la loi sur la conscription des étudiants des Yechivoth sans la moindre modification. Netanyahou ne souhaite inscrire ce point dans un accord de coalition. C’est pourquoi Israel Beitenou avait refusé de se joindre à la coalition[4]. (NDLR : le revirement de Lieberman, homme de droite, disait-il, a choqué profondément le public !)

Le Parti Travailliste se choisira un nouveau chef le 2 juillet. Jusqu’à présent, trois candidats sont mis en avant : l’ancien dirigeant Amir Peretz et deux jeunes députés Itzik Shmuli et Stav Shafir[5]. Le général de Tsahal à la retraite, Tal Russo avait été intégré par l’actuel dirigeant travailliste Avi Gabbaï au second rôle de la liste du parti, pour les élections d’avril. C’était la prérogative du dirigeant de choisir le candidat pour ce créneau. Russo vient d’annoncer qu’il ne se représenterait pas pour les prochaines élections[6].

LIRE  "Les Juifs ont empoisonné nos puits !"

Gabbaï avait été élu à la tête du parti il y a deux ans. Il a, à présent, annoncé qu’il ne se présenterait plus comme candidat à la direction du parti. Le jour suivant, il a déclaré qu’il quittait la politique. Gabbaï a dit qu’il ne voulait pas être perçu comme celui qui savonne la planche du prochain dirigeant comme cela lui est arrivé à lui : “L’un des problèmes avec la culture de notre parti ? C’est que les anciens présidents du parti demeurent sur nos listes… Dans le monde hors de la politique, quand un directeur général termine son travail, il s’en va et ne reste pas subordonné à quelqu’un qui se trouvait sous ses ordres auparavant. J’ai quatre anciens présidents sous ma coupe, ce qui, naturellement, débouche sur des problèmes personnels et je ne veux pas faire perdurer ce phénomène[7]“.

Le parti d’extrême-gauche Meretz devra aussi organiser des élections pour le poste de leader. Les candidats sont l’actuelle présidente Tamar Zandberg et la précédente Nitzan Horowitz[8]. Son député arabe Esawi Frej proposera une co-présidence judéo-arabe. Si cette proposition était acceptée, il se préparerait à se présenter pour la position arabe avec l’ancien député Mossi Raz, occupant le poste juif[9].

Le Procureur Général, Avichai Mandelblit, a refusé la requête de Netanyahou d’un report de la date de son audition, prévue le 2 octobre. Le Procureur de l’Etat a dit que Netanyahou a aussi essuyé le refus d’une commission spéciale de pouvoir recevoir une assistance financière de tierces parties afin de financer sa défense devant la Cour. Par conséquent, il ne dispose que d’un avocat et cela représente une tâche conséquente de passer par le menu cette somme considérable de matériaux que comportent ces dossiers[10].

LIRE  Trump laisse les palestiniens face à leur intransigeance - il n'imposera aucune solution de paix

Mark Malman est un expert de tout premier plan en matière de sondage et un stratège pour le compte des candidats démocrates aux USA. Au cours des trois dernières élections, ses services ont été retenus respectivement par Bleu et Blanc et Yesh Atid. Il ne continuera pas à occuper ce poste, lors de l’élection en cours. Certaines sources au sein de Bleu et Blanc disent que le départ de Melman est lié à la lutte de pouvoir entre Lapid et les trois députés anciens généraux : Benny Gantz, Moshe Ya’alon et Gabi Ashkenazi[11].

Ronen Tzur, stratège de campagne pour Bleu et Blanc lors des élections d’avril, a mentionné à la Radio de Tsahal, que le parti avait fait des erreurs. L’une d’entre elles était de permettre à Lapid d’attaquer les ultra-orthodoxes. Il a déclaré que ces attaques devaient cesser. Tzur a ajouté : “Lapid doit modérer la tonalité de sa rhétorique contre les (ultra-)Orthodoxes… Une telle rhétorique est stupide parce que c’est essentiellement une déclaration qui dit que depuis le début, Bleu et Blanc n’est pas en mesure de former un gouvernement. Ils repoussent automatiquement 17 mandats vers la droite[12]“.

Ces grandes manœuvres vont probablement continuer encore plusieurs semaines.

Par le Dr Manfred Gerstenfeld

 

Le Dr. Manfred Gerstenfeld a présidé pendant 12 ans le Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem (2000-2012). Il a publié plus de 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

Adaptation : Marc Brzustowski.

———

[1] www.timesofisrael.com/netanyahu-appoints-loyalist-amir-ohana-as-justice-minister/

[2] www.jpost.com/Breaking-News/Shaked-vows-comeback-in-current-race-592124

 

[3] https://www.timesofisrael.com/feiglin-mulls-run-with-shaked-bennett-rejects-other-rightists/

[4] www.jpost.com/Israel-News/Liberman-I-will-not-recommend-Gantz-as-prime-minister-591806

[5] www.jpost.com/Breaking-News/Avi-Gabbay-announces-quitting-Labor-not-running-for-Knesset-list-592297

[6] www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-5522845,00.html

[7] www.jpost.com/Breaking-News/Avi-Gabbay-announces-quitting-Labor-not-running-for-Knesset-list-592297

[8] www.jpost.com/Israel-News/Nitzan-Horowitz-announces-Meretz-leadership-bid-592020

[9] www.jpost.com/Israel-News/MK-Frej-to-propose-joint-Jewish-Arab-leadership-for-Meretz-592155

[10] www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-5523138,00.html

[11] www.jpost.com/Israel-News/Blue-and-White-loses-American-guru-591825

 

[12] www.jns.org/if-blue-and-white-has-a-chance-to-win-in-september-it-needs-to-define-itself-to-israeli-voters/

Aucun commentaires

Laisser un commentaire