8 morts dans une fusillade dans une synagogue à Piittsburgh , USA, ce Chabbath

0
289

Une brit mila dans l’une des synagogues de la ville de Piittsburgh a été perturbée par un criminel qui s’est mis à tirer sur le public réuni dans la synagogue, faisant huit morts ce Chabbath !

Un tireur, qui s’est depuis rendu, a tué huit personnes dans une synagogue de cette ville de l’État de Pennsylvanie.
Il a ouvert le feu ce samedi dans une synagogue de Pittsburgh, en Pennsylvanie, alors que les fidèles étaient rassemblés pour l’office du Chabbat. Les médias américains évoquent la mort de quatre à huit personnes au moins. Plusieurs autres ont été blessées. Le tireur présumé s’est rendu et a été placé en garde à vue.
«l y a de nombreuses victimes», a expliqué à la presse locale Jason Lando, le commandant de la police de Pittsburgh. Une télévision affiliée à la chaîne CBS a évoqué huit morts, dont deux policiers, tandis que la chaîne de télévision locale KDKA évoquait aussi huit morts et trois policiers touchés par armes à feu, sans préciser leur état de santé. «Le suspect de la fusillade est en garde à vue. Nous avons de nombreuses victimes à l’intérieur de la synagogue, il y a trois officiers qui ont été touchés», a indiqué aux médias sur place un porte-parole de la police.
Des policiers aux abords de la synagogue.
L’attaque a eu lieu dans le quartier de Squirrel Hill à Pittsburgh, centre historique de la communauté juive de cette ville du nord-est des Etats-Unis, et a visé la synagogue «Arbre de vie» (Tree of Life) où des fidèles étaient rassemblés pour un office.
L’agence fédérale chargée du contrôle des armes, tabac et explosifs, ATF, a précisé sur Twitter que des agents spéciaux se rendaient sur place. La police de New York a de son côté fait savoir qu’elle renforçait la sécurité autour des lieux de culte de la ville, avec notamment des patrouilles supplémentaires. Donald Trump a dénoncé quant à lui la «haine» aux Etats-Unis avant de s’envoler pour une rencontre avec des agriculteurs. «Il semble qu’il y ait plusieurs victimes», avait indiqué juste après le drame Donald Trump dans un premier tweet, en appelant la population à rester à l’abri. «Restez sur vos gardes face au tireur», a-t-il averti.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire