881.000 enfants vivent en dessous du seuil de pauvreté en Israël !

0
298
pauvre
Selon le nouveau rapport du Conseil de l’enfance remis au président Reouven Rivlin par le directeur général du Conseil pour l’enfance, l’avocat Vered Windman, Israël compte 2,8 millions d’enfants, soit 33% de la population, dont 881.000 d’entre eux vivent dans la pauvreté, ce qui représente 31,2% des enfants du pays, un enfant sur 3, et ce n’est pas le pire… Détails…

Il y a des articles qu’on aimerait ne pas écrire mais la réalité est ce qu’elle est, rien ne sert de se voiler la face.
Selon les données, un enfant juif sur cinq et deux enfants arabes sur trois sont touchés.
Parmi les enfants juifs, près de deux enfants sur trois sont issus du secteur orthodoxe.
Ils sont 58,7% des enfants de la population orthodoxe, soit trois fois plus que les autres enfants juifs.
Autre chiffres inquiétant : selon ce rapport, il y a une forte augmentation du nombre d’enfants traités par les institutions de protection sociale dans le pays au cours des deux dernières décennies.
15% de tous les enfants israéliens (440.000) sont connus des services sociaux, une augmentation de 55% depuis 2000.
De plus, 48.000 cas ont été signalés aux travailleurs sociaux l’an dernier, soit une augmentation de 9,6% en un an.
31% des cas étaient des cas de négligences, 28% des cas signalés étaient des abus physiques et 12% des abus sexuels.
Au cours de la dernière décennie seulement, le nombre d’affaires pénales ouvertes pour ces abus sur mineurs est passé de 14.000 à 17.500 par an.
23% de ces abus ont été effectués par un membre de la famille et 77% par une personne extérieure à la famille.
Un autre chiffre inquiétant montre qu’en 2016, 776 enfants ont été admis aux urgences après une tentative de suicide !
Parmi eux, 608 étaient des filles, soit presque quatre fois plus que de garçons.
Le nombre de mineurs âgés de moins de 14 ans qui ont tenté de se suicider a augmenté d’environ 4% au cours de la dernière décennie et, en 2015, six enfants sont morts.
Depuis 1990, 270 enfants se sont suicidé en Israël.
Enfin, le rapport montre que 87% des enfants de 7 à 17 ans passent 2 heures ou plus par jour sur internet. Environ 60% d’entre eux y passent plus de 4 heures, un tiers d’entre eux surfent entre 4 et 6 heures et un plus d’un quart surfent pendant plus de 6 heures !
90% des jeunes âgés de 13 à 17 ans sont actifs sur Whatsapp, 75% sont actifs sur Facebook, 61% sont actifs sur Instagram et 50% sont actifs dans Snapchat.
Les utilisations les plus courantes des enfants de 7 à 17 ans sur Internet sont les contacts avec des amis (77%), le visionnement de films et de séries (64%), la recherche d’information (44%) et des jeux en ligne (40%).

Source Koide9enisrael

Aucun commentaires

Laisser un commentaire