Alison Chabloz, la Britannique qui nie l’Holocauste, interdite d’entrer en France jusqu’en 2059

0
92

Alison Chabloz, blogueuse britannique proche des mouvements d’extrême-droite, a reçu l’ordre de ne plus entrer en France pendant 40 ans, c’est-à-dire jusqu’en 2059 pour ses thèses révisionnistes qui nient totalement l’existence de l’Holocauste

Alison Chabloz ne pourra plus fouler le sol français durant 40 ans. La blogueuse britannique, qui s’est fait connaître sur les réseaux sociaux en raison de ses nombreuses vidéos dans lesquelles elle nie ouvertement l’existence de l’Holocauste, a elle-même donné l’information depuis son compte Gab.

En effet, dans un message qu’elle a adressé à ses amis, on pouvait lire : « interdite d’entrer en France jusqu’en 2059. Mon passeport bipé. J’ai été interrogée par les gendarmes et ensuite par l’unité anti-terroriste (CTU) à St. Pancras juste pour avoir chanté des chansons ». Alison Chabloz devait prendre son train pour la France, nous apprend Times of Israel.

« Une interdiction qui a été suscité une vague de réactions sur la toile »

D’après The Jewish Chronicle qui a été le premier média juif à avoir relayé l’information, Alison Chabloz a été condamnée à 20 ans de prison en juin dernier pour ses chansons antisémites, y compris ses déclarations irrespectueuses sur l’Holocauste et ses idées selon lesquelles les juifs contrôlent le monde. Elle a aussi été interdite de publier sur les réseaux sociaux pendant 12 mois.

L’interdiction d’entrer sur le sol français dont elle a fait l’objet n’est pas passée inaperçue. En effet, sur Twitter, ce 14 août, les réactions ont été nombreuses. D’après Yvan Benedetti, la décision a été prise par Mme Léglise, celle qui a instruit le dossier d’interdiction du mouvement français d’extrême-droite, Œuvre Française. Benedetti qui, sur son compte Twitter, assume être le porte-parole du mouvement Les Nationalistes déplore cette interdiction.

LIRE  L’Etat d’Israël et la Turquie en voie de réconciliation

Pour d’autres, c’est une excellente nouvelle prise par les autorités politiques françaises. C’est notamment le cas de Louise Raw, historienne anglaise et journaliste à la chaîne britannique BBC. « Dans ses chansons, Alison Chabloz dit que l’Holocauste est faux. Elle a été suspendue pour avoir diffusé ces chansons. Elle essayait juste de visiter la France où ils ne sont fans des révisionnistes. Ils l’ont foutue dehors et lui ont interdit l’entrée pendant 40 ans. Très bien ! », a  twitté Raw.

Source lecourrier-du-soir.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire