Ambassade US : Des Républicains critiquent des Démocrates pour leur absence

0
78

Quelques heures avant l’inauguration officielle de l’ambassade américaine à Jérusalem, la polémique s’est développée autour de l’absence de tous les élus démocrates à l’événement festif.

Deux sénateurs américains du Parti républicain ont exprimé leur profond regret qu’aucun de leurs collègues de l’autre côté de l’aile politique a choisi de participer à la cérémonie. L’un d’eux a accusé l’ancien Président Barack Obama pour le fossé évident dans la nature traditionnellement bipartite du soutien américain à Israël.

« C’est un élément très triste. J’aurais aimé que chaque membre du Congrès soit ici », déclaré le Sénateur texan Ted Cruz lundi matin à Jérusalem.

« Je ne sais pas pourquoi les Démocrates ne sont pas ici, pourquoi ils ont choisi de ne pas venir. Chaque membre du Congrès avait la possibilité de venir et d’être ici. Il n’y avait pas la moindre chance que nous puissions inaugurer cette ambassade sans que je sois présent ici pour fêter cela. C’est trop important », a dit Cruz.

Cruz est actuellement en Israël en tant que membre d’une délégation de quatre sénateurs américains – tous issus du Parti républicain.

Le sénateur de Caroline du Sud Lindsey Garham a dit qu’il avait personnellement invité certains Démocrates à joindre la délégation, mais a indiqué qu’aucun n’avait répondu à son appel. Il a également exprimé sa déception sur le fait que seule « une poignée » de Républicains ont voyagé à Jérusalem pour célébrer l’ouverture de l’ambassade.

« Je vais seulement supposer que les Républicains qui ne sont pas venus avaient des difficultés [d’emploi du temps], a-t-il déclaré aux journalistes à une conférence de presse dans l’hôtel King David de la capitale. Mais je suis déçu qu’aucun Démocrate ne soit venu. Qu’est-ce que cela nous dit ? Ce n’est pas à moi de vous dire ce que cela signifie. Cela me blesse, car je travaille régulièrement avec les collègues de chaque parti politique. Je pense qu’il s’agissait d’une erreur, parce qu’il y a beaucoup de choses qui se passent dans cette région ».

Graham, comme Cruz un ancien candidat à l’investiture présidentielle pour les Républicains, a dit que le soutien pour la reconnaissance américaine comme la capitale d’Israël a toujours été bipartite.

« Cela a été la politique de base, depuis toujours », a-t-il dit.

Dimanche soir, la Dixième chaîne d’Israël a annoncé que l’ambassade américaine en Israël n’avait pas élargi l’invitation aux législateurs démocrates.

Mais Cruz a dit qu’aucune invitation n’était nécessaire aux élus du Congrès pour participer à l’événement.

« Aucun d’entre nous n’a été invité, » a-t-il dit, ajoutant que sa délégation s’était formée quand il a demandé à trois de ses collègues de venir avec lui en Israël pour participer à l’ouverture de l’ambassade en personne.

« N’importe quel membre du Congrès aurait pu venir ici dans la cadre de la délégation, a dit Cruz. Tous les 435 membres de la Chambre auraient pu venir. Tous les 100 sénateurs. Il n’y avait pas d’invitation de l’administration. Il n’y avait personne à la Maison Blanche pour décider que nous ne demanderions pas aux législateurs du Congrès de venir ».

Les deux autres sénateurs du parti Républicain dans la délégation sont Mike Lee de l’Utah et Dean Heller du Nevada. Egalement cette semaine, l’élu du Congrès Joe Wilson, de Caroline du Sud, a conduit une délégation de dix législateurs républicains en Israël.

Selon la journaliste israélien Ariel Kahane, Wilson « a ouvert sa [délégation] à chaque membre [du Congrès] qui voulait venir ». Il a cité « des gens au courant de la procédure » comme ayant déclaré que les chefs démocrates au Congrès « ont empêché leurs membres » de participer à l’ouverture de l’ambassade.

Lire la suite ici fr.timesofisrael.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire