Argentine : attentat anti-israélien déjoué ?

0
218

Les autorités argentines ont arrêté deux citoyens iraniens – un homme et une femme – qui se trouvaient sur le territoire argentin avec sur eux de faux passeports israéliens. La police de Buenos-Aires a qualifié cette affaire “d’incident de niveau de sécurité nationale”. Les deux passeports avaient probablement été volés à des citoyens israéliens avant d’être falsifiés de manière très profressionnelle au nom des deux agents iraniens. L’enquête en cours a été mise sous le sceau du secret.

Interpol ainsi que les autorités argentines ont confirmé qu’il s’agit d’une “affaire sensible” d’autant plus que l’Argentine et sa communauté juive s’apprêtent à commémorer au mois de juillet le 25e anniversaire du terrible attentat perpétré par des agents iraniens contre les locaux de la communauté juive de Buenos-Aires. Cet attentat avait fait 84 morts et 230 blessés.

Les deux ressortissants iraniens, qui arrivaient d’Espagne, ont été arrêtés à l’hôtel où il séjournaient après qu’il ait été constaté que leurs passeports étaient suspects, notamment avec une faute d’écriture.

L’Iran et ses supplétifs du Hezbollah sont très présents et actifs en Amérique du Sud, et il n’est pas exclu que ce couple d’Iraniens soient venus en Argentine pour préparer ou perpétrer un attentat contre des intérêts israéliens ou juifs.

Source lphinfo.com

LIRE  Jérusalem: le Parlement jordanien veut l'expulsion de l'ambassadeur d'Israël

Aucun commentaires

Laisser un commentaire