Bac 2019 : Ozar Hatorah se porte partie civile

0
124

Communiqué officiel des Institutions Ozar Hatorah : BAC 2019

Le réseau Ozar Hatorah a pris connaissance des déclarations de l’avocat du surveillant, du lycée de Créteil garçons, mis en examen pour « complicité de fraude dans un examen »

L’institution dans son ensemble : tous les directeurs, tous les enseignants, est profondément choquée par un agissement que nous condamnons et réprouvons sans réserve. Cela contrevient aux valeurs qu’elle défend et transmet au quotidien, à l’investissement et à la probité des enseignants et personnels éducatifs. Ozar Hatorah s’inscrit depuis toujours dans le respect des valeurs républicaines et des règles ministérielles qui permettent l’égalité des chances.

Le réseau Ozar Hatorah est la première victime des faits commis par l’un de ses salariés. Dans ces conditions, l’association a décidé de se porter partie civile dans l’enquête. Nous mandatons Maître Patrick Klugman pour représenter les écoles Ozar Hatorah. L’institution coopère pleinement avec la justice et mène actuellement une enquête approfondie pour savoir comment de tels faits ont été rendus possibles et mettre en place des procédures complémentaires afin que cela ne puisse plus se reproduire.

Depuis sa création, les écoles Ozar Hatorah ont pour vocation et mission d’accompagner tous les élèves pour qu’ils puissent donner le meilleur d’eux mêmes. Dans ce cadre, l’accompagnement a toujours été privilégié sur l’élitisme. Nous pouvons affirmer qu’aucune pression n’a jamais été exercée sur qui que ce soit.

La Direction Générale Ozar Hatorah

LIRE  La mémoire de la Shoah est-elle en danger alors que les derniers témoins nous quittent?

Aucun commentaires

Laisser un commentaire