Décès de rav Chalom Eidelman, le délégué ‘Habad depuis 50 ans au Maroc

0
222

Illustration : le rav Eidelman à gauche, aux côtés du rav Amar

Grand deuil pour la communauté juive de Casablanca, au Maroc, rav Chalom Eidelman, le principal envoyé de ‘Habad depuis plus d’un demi siècle, est décédé le second jour de Pessa’h. Il avait 84 ans, et est décédé du corona.

Le rav Eidelman a échappé à l’âge de 9 ans avec ses parents de la Russie, pour arriver en France. Il a étudié à Brunoy, et a écrit alors qu’il sentait que son oeuvre consistait à rester et à influencer nos frères séfarades.

En 1959, avant même son mariage, il se destina à partir en mission au Maroc. Depuis lors, rabbi Chalom a été le délégué du Rabbi de ‘Habad à Casablanca, tout en oeuvrant dans toutes les villes du Maroc. Au début, il oeuvrait aux côtés de rav Chlomo Matusov, lui aussi délégué du Rabbi.

Dans le Kollel qu’il a fondé, la plupart des rabbanim et les cho’hatim du Maroc ont été formés – le plus célèbre d’entre eux étant son élève, le rav Chlomo Amar.

A son décès, l’État marocain a cherché à enterrer immédiatement à cause de l’épidémie du corona. La question a été envoyée par un membre de la ‘Hévra Kadisha de Casablanca au Rishon Letzion, rabbi Chelomo Amar, qui a permis la chose, bien que c’était durant le second jour de fête à l’étranger.

Il laisse derrière lui une grande famille.

LIRE  Des enfants kurdes se font soigner dans un hôpital israélien (médias)

Aucun commentaires

Laisser un commentaire