Elections 2020: changement de stratégie chez Bleu-Blanc?

0
240
Leaders of the Blue and White Political alliance (L-R) Benny Gantz, Yair Lapid, Moshe Yaalon and Gabi Ashkenazi hold a press conference in Tel Aviv on April 1, 2019. Photo by Flash90 *** Local Caption *** ??? ??? ???? ?????? ???? ??? ????? ???????? ??? ??????? ??? ?????? ???? ???? ??? ???? ?????

La volonté d’arriver au pouvoir vaut bien un changement radical de stratégie. Le conseiller en stratégie de Benny Gantz a déclaré « qu’il est désormais possible d’arriver à une entente avec les orthodoxes ». Pour un parti dont le slogan martelé durant de semaines fut « un gouvernement d’union nationale laïque », il s’agirait d’un changement assez surprenant !

Parallèlement, certains hauts placés dans la liste Bleu-Blanc reconnaissent que la ligne politique anti-orthodoxe très marquée a été une erreur qui a éloigné des électeurs potentiels et surtout, a maintenu solidement les partis orthodoxes dans le bloc autour de Binyamin Netanyahou. Ils estiment que la renonciation de Yaïr Lapid pour la rotation pourrait faciliter l’adhésion des partis orthodoxes à une coalition dirigée par Benny Gantz.

A Bleu-Blanc on compte débuter dès à présent ouvrir un canal de discussions avec les partis orthodoxes y compris au plus haut niveau. Le président de Yesh Atid Yaïr Lapid a déjà commencé cette campagne en déclarant dimanche « Je n’ai jamais été anti-orthodoxe », une affirmation qui a du mal à paraître sincère tant ses multiples déclarations et vidéos incendiaires contre les partis orthodoxes parlent d’elles-mêmes.

Photo Flash 90

Source lphinfo.com

LIRE  Pourquoi les israéliens s’intéressent-ils autant au Vietnam?

Aucun commentaires

Laisser un commentaire