États-Unis : une unité spéciale enquêtera sur les activités du Hezbollah

0
319

Le département américain de la justice a annoncé la création d’une unité qui sera chargée d’enquêter sur le « narcoterrorisme » du mouvement chiite libanais.

SOURCE AFP

Publié le 11/01/2018 à 16:58 | Le Point.fr

L’administration de Donald Trump estime que les équipes de Barack Obama ont fait capoter une enquête sur l’organisation chiite dans le but de ne pas nuire à l’accord sur le nucléaire iranien.

L’administration de Donald Trump estime que les équipes de Barack Obama ont fait capoter une enquête sur l’organisation chiite dans le but de ne pas nuire à l’accord sur le nucléaire iranien.

Les États-Unis durcissent leur position sur le Hezbollah. Jeudi, le département américain de la justice a annoncé la mise en place d’une unité spéciale dont la tâche principale sera d’enquêter sur le mouvement chiite libanais. Celui-ci est accusé de se financer par un trafic de drogue poussé. Cette « équipe sur le financement et le narcoterrorisme du Hezbollah » (HFNT) mènera donc diverses investigations sur les « individus et réseaux fournissant un soutien » au mouvement chiite. Elle aura également le pouvoir d’entamer des poursuites judiciaires contre ces individus, précise le ministère dans un communiqué.

Le département de la justice avait demandé en décembre l’ouverture d’une enquête sur la gestion de la lutte contre le trafic de drogue du Hezbollah, proche allié de l’Iran, par l’administration Obama soupçonnée d’avoir entravé les efforts de la police antidrogue afin d’éviter de faire capoter l’accord historique obtenu sur le programme nucléaire iranien. « Le ministère de la Justice remuera ciel et terre pour éliminer les menaces des organisations terroristes qui pèsent sur nos citoyens et bloquer la marée d’une crise de la drogue dévastatrice », a affirmé le ministre, Jeff Sessions, dans ce communiqué.

Le HFNT « va utiliser tous les outils appropriés pour enquêter activement et poursuivre ceux qui fournissent un soutien financier au Hezbollah afin d’éradiquer les réseaux illégaux qui alimentent le terrorisme et la crise des stupéfiants », a ajouté son adjoint, John Cronan.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire