Un Français inculpé de trafic d’armes pour le Hamas plaidera avoir été piégé

0
39

Un ex-employé du consulat général de France à Jérusalem inculpé en Israël pour avoir participé à un trafic d’armes au profit du groupe terroriste palestinien du Hamas entre les Territoires palestiniens plaidera avoir été piégé par ses complices présumés, a dit son avocat mercredi en marge d’une audience à Beer Sheva.

Sans avoir l’immunité diplomatique, Romain Franck, jeune contractuel français qui travaillait comme chauffeur pour le consulat général, est accusé par Israël d’avoir mis à profit la relative protection que lui conféraient ses fonctions pour transporter dans un véhicule du consulat, en cinq voyages, environ 70 pistolets et deux fusils automatiques entre la bande de Gaza et la Cisjordanie. Ces deux territoires palestiniens sont distants de quelques dizaines de kilomètres à travers Israël.

Romain Franck a été arrêté mi-février, et inculpé en mars ainsi que cinq complices présumés palestiniens. Il est actuellement en détention.

« Mon client ne nie pas les faits qui lui sont reprochés, mais les intentions qui lui sont prêtées, » a dit mercredi son avocat Kenneth Mann, tout en refusant de préciser de quels faits il parlait.

« Il n’a aucune idéologie, ni implication politique dans le conflit israélo-palestinien », a-t-il ajouté devant des journalistes bien que les services de sécurité israéliens n’aient pas mis en avant une telle motivation.

Il a « subi des pressions et a été piégé » par les autres inculpés, a-t-il ajouté, sans préciser son propos là non plus.

Lire la suite ici fr.timesofisrael.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire