La France n’en a pas toujours fini avec la laïcité…

0
685

Sur les panneaux d’affichage de la municipalité de Lorette, on peut lire cette semaine :

« Avis : le ramadan doit se vivre sans bruit » ou encore : « Avis : la République  se vit à visage découvert ». Deux messages qui sont affichés depuis vendredi sur les panneaux d’informations de la commune de Lorette, dans la Loire.

L’initiative est celle du maire « divers droite » de la commune, Gérard Tardy qui, après avoir été contacté par les médias, a répondu sans ambages que ses messages « ne sont que de simples rappels de la loi à l’attention de notre population » et qu’ « il n’y a pas de quoi en faire une tempête dans un verre d’eau ».

S’exprimant dans « Le Progrès », Omar Belbouad, le président du conseil théologique musulman de la Loire, a souligné que « la communauté musulmane se sent heurtée. Le moyen utilisé par le maire pour faire passer son message est disproportionné. Nous aurions préféré le voir et discuter avec les associations plutôt que d’afficher de tels propos. Cela ne fait que stigmatiser les musulmans, diviser les citoyens et fait régner une situation de mal-être. »

Tant qu’une véritable réforme de la laïcité ne sera pas conduite en France – mais y a-t-il seulement quelqu’un pour le faire ? – ce genre de messages plutôt courageux appelant au « visage découvert » ne cessera de resurgir en étant toujours accompagnés d’affirmations plus au moins maladroites ou grossières. Aujourd’hui, on peut lire du style : « Avis : le ramadan doit se vivre sans bruit », et demain ? « Avis : Roch haChana doit se vivre sans trompette » ?

LIRE  Un chalia'h argentin frappé par trois hommes en pleine rue

Ne nous réjouissons pas trop vite de l’humiliation des autres…

Aucun commentaires

Laisser un commentaire