Le groupuscule antisémite AFPS terrorise les pharmaciens parisiens qui vendent des produits israéliens !

0
76

Le groupuscule antisémite AFPS, s’abritant faussement sous le couvert du soutien à la Palestine, membre du mouvement antisémite BDS, tente de faire pression sur les pharmaciens parisiens pour les empêcher de vendre des produits des marques israéliennes Ahava ou Téva.

Les pharmaciens parisiens ont eu la mauvaise surprise de recevoir un courrier personnalisé (voir ci-dessous) envoyé par cette organisation antisémite les accusant de soutenir « la colonisation » en vendant des produits Ahava.

Ce groupuscule antisémite AFPS n’hésite pas à mentir quant au droit international sur la prétendue colonisation israélienne. Or, nous l’avons souvent écrit ce sont au contraire les Arabes, appelés aujourd’hui « Palestiniens », qui colonisent la Judée Samarie, terre ancestrale juive, renommée Cisjordanie durant les 19 années de l’occupation Jordanienne.

AFPS tente ainsi de faire pression sur les pharmaciens en les accusant, eux et leurs clients, d’être complices d’une prétendue « colonisation » israélienne. Ce type de pression est en droite ligne des pratiques nazis contre les commerçants juifs : on commence par faire pression pour ne plus vendre de produits estampillés « Juif »… Demain AFPS demandera le boycott des magasins tenus par des Juifs au prétextes qu’ils soutiennent une prétendue colonisation.

Or il faut le rappeler à tous les pharmaciens, ce sont bien les Arabes qui colonisent la Judée Samarie, terre juive ancestrale où se tiennent plusieurs lieux saints du Judaïsme (caveau des Patriarches, tombeau de Rachel, etc).

D’ailleurs Bethléem se trouve bien en Judée Samarie et si Jésus le juif, y est né c’est parce que les Juifs y vivaient !

La seule période de l’histoire où les Juifs en furent chassés c’est durant les 19 années de l’occupation jordanienne – 1948 à 1967 date de la libération par Israël – durant laquelle la Judée Samarie fut renommée « Cisjordanie ».

Cette appellation trompeuse de « Cisjordanie » est toujours utilisée par la diplomatie française et les journalistes français de gauche, tandis que partout ailleurs dans le monde on utilise soit son appellation originale Judée Samarie, soit West Bank.

Plusieurs associations communautaires vont saisir le Procureur de la République afin de poursuivre cette tentative d’intimidation du groupuscule antisémite AFPS.

AFPS est une organisation antisémite proche des mouvements islamistes Hamas et Hezbollah, classés mouvements terroristes par l’Europe.

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire