Haniyeh terroriste

0
201

Le chef du Hamas figure désormais sur la liste américaine du terrorisme international. Le mouvement islamiste palestinien dénonce une « mesure dictée par les sionistes ».

Ismaïl Haniyeh est désormais dans le collimateur des autorités américaines. Le Département d’Etat a annoncé le 31 janvier l’avoir placé sur sa liste rouge des terroristes. « Ces désignations visent des groupes et des leaders terroristes – y compris ceux soutenus par l’Iran – qui menacent la stabilité du Proche-Orient, portent atteinte au processus de paix et attaquent nos alliés, l’Egypte et Israël », indique le communiqué du Secrétaire d’Etat Rex Tillerson.

Le Hamas a réagi en affirmant que cela  « ne suffirait pas à faire plier la résistance palestinienne » et dénoncé la « domination des sionistes sur les décisions américaines ». L’Autorité Palestinienne a également condamné la décision américaine. En Israël en revanche, on s’est réjoui d’une mesure qui va « changer la donne » selon la ministre du Likoud Gila Gamliel. L’engagement de l’administration Trump dans la lutte antiterroriste est un des pivots de sa politique étrangère, qu’elle utilise notamment pour rapprocher Israël des Etats arabes sunnites afin de consolider une coalition régionale contre l’Iran.

Concrètement, le leader du Hamas ne pourra plus avoir la moindre activité financière aux Etats-Unis, mais surtout la mesure devrait compromettre la poursuite de ses relations avec les dirigeants de pays comme l’Egypte, la Turquie et le Qatar. Cela devrait en outre affaiblir sérieusement la position d’Ismaïl Haniyeh dans les pourparlers de réconciliation entre le Hamas et l’Autorité Palestinienne.

Depuis bientôt dix ans que le mouvement islamiste s’est emparé de la Bande de Gaza, les tentatives successives de normaliser les relations entre les deux factions palestiniennes rivales ont échoué. Et celle que l’Egypte conduit depuis plusieurs mois pourrait donc subir le même sort, aussi longtemps que l’organisation d’Ismaïl Haniyeh refusera de se désarmer. En outre, le Hamas rejette toujours toute forme de reconnaissance d’Israël et continue d’appeler à sa destruction.

Source www.actuj.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire