Israël : les attentats, et leur punition

0
162

Illustration : la ville de Ariel

Un nouvel attentat a été perpétré hier, lundi par. Michpatim, à l’entrée de Ariel : un Juif religieux, du nom de rav Itamar Ben Gal, a été tué par voie d’arme blanche à l’entrée de Ariel. Il habitait à Har Berakha, et était enseignant à la Yechivath Bené Akiva de Givath Chemouel, 29 ans, marié et père de quatre enfants.

Son meurtrier est d’une origine assez exceptionnelle : sa mère est israélienne, résidant à Jaffo, et son père à Chekhem. Son nom et son âge sont connus : Abed Al Karim Atel Assi, 19 ans, un jeune problématique (drogue et autres).

Il s’est enfui dès l’attentat perpétué, mais la police est convaincue que ce n’est qu’une question de jours pour qu’il tombe sous leur main.

 

Au même temps, le terroriste A’hmad Jérar de Jénine qui a tué le rav Raziel Chéva’h a été retrouvé, et a été abattu au cours d’un échange meurtrier avec les forces de sécurité israéliennes. Ce, après des recherches qui ont duré plusieurs semaines, en particulier depuis Chabbath dernier.

Jérar, fils d’un terroriste abattu voici 16 ans, était le dirigeant d’une équipe de terroriste, qui a déjà tenté plusieurs attentats, et en préparait d’autres.

 

La formule classique est : « Qu’ainsi disparaissent tous Tes ennemis » (Choftim/Juges 5,31) !

 

 

 

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire