Israël, Chypre et la Grèce concluent un accord sur le gazoduc EastMed

0
110

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a invité jeudi ses homologues grecs et chypriotes à un sommet trilatéral au cours duquel, selon les médias locaux chypriotes, les dirigeants seraient déjà parvenus à un accord sur le gazoduc EastMed.

Netanyahou, le président chypriote, Nicos Anastasiades, et le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, ont convenu d’avancer dans le projet de construction d’un gazoduc reliant Israël à l’Europe, selon l’agence de presse chypriote (CNA).

« Les Etats-Unis soutiennent pleinement le projet qui vise à diversifier les sources d’énergie dans la région et à assurer la sécurité énergétique en Europe, » a déclaré l’ambassadeur des Etats-Unis en Israël.

La réunion, qui s’est tenue dans le sud d’Israël à Beer-Sheva est la cinquième du genre.

« Demain, j’organiserai à nouveau notre sommet annuel avec la Grèce et Chypre. Nous souhaitons installer un gazoduc reliant Israël à Chypre, la Crète, la Grèce (continentale), l’Italie et le reste de l’Europe. Cela permettra à Israël de jouer un rôle déterminant dans le domaine de l’énergie mondiale, » a expliqué le dirigeant israélien.

« Tout indique que cela pourrait renforcer notre capacité diplomatique, qui, dans la même mesure, renforcerait également l’économie et le secteur militaire, car ils sont tous liés, « a-t-il ajouté lors d’un discours à la conférence intitulée Globes Business.

Le projet, intitulé EastMed, sera réalisé à environ 170 kilomètres de la côte sud de Chypre et s’étendra sur 2.200 kilomètres pour atteindre Otrante, en Italie, via la Crète et le continent grec.

Le gazoduc aura la capacité de transférer jusqu’à 20 milliards de mètres cubes de gaz par an. Les besoins d’importations de gaz de l’Europe devraient alors augmenter de 100 milliards de mètres cubes par an d’ici 2030.

Les travaux devraient commencer dans quelques mois et s’achever d’ici cinq ans, selon Hadashot TV.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire