Israël classé 4ème meilleur pays en « relations twiplomatiques »

0
25

L’agence internationale de communication et de relations publiques Burson-Marsteller, basée à Manhattan, a publié mardi un rapport sur la « Twiplomacy » (diplomatie des Tweets), mesurant la portée des différents médias et des pays du monde sur les médias sociaux, en particulier sur Twitter.

Le Département d’État des États-Unis est le ministère des Affaires étrangères le plus populaire, avec plus de cinq millions d’abonnés à Twitter, suivi des ministères des Affaires étrangères de l’Arabie saoudite, de l’Inde, de la Turquie et de la Russie tandis que le ministère israélien des Affaires étrangères compte 501.000 abonnés.

Le premier ministre Benyamin Netanyahou, avec seulement 1.4 million de followers sur son compte Twitter, est loin derrière le président américain Donald Trump et même la reine jordanienne Rania.

Or, quand il s’agit de ce que l’étude appelle les « relations twiplomatiques », c’est-à-dire établir des relations Twitter mutuelles avec d’autres ministères au travers d’échanges directs, Israël est l’un des pays les plus efficaces.

LOIC VENANCE (AFP/File)Twitter said there were were 672 million tweets sent related to the 2014 #WorldCup
LOIC VENANCE (AFP/File)

Classé quatrième sur la liste des « meilleurs leaders mondiaux connectés en 2018 », l’Etat hébreu compte près de « 115 connexions entre pairs », juste après le service d’action extérieure de l’Union européenne, le ministère britannique des Affaires étrangères et le ministère russe des Affaires étrangères.

Israël obtient également une mention favorable en tant que pays disposant d’un large réseau « twiplomatique », avec plus de 100 ambassades et chefs de missions sur Twitter, un moyen efficace de mieux faire passer le message du pays.

Israël a également été classé huitième pays le plus puissant du monde pour la deuxième année consécutive, devant l’Iran, l’Arabie saoudite et la Turquie, d’après le classement annuel du célèbre magazine d’actualités américain « U.S. News & World Report » des 25 pays les plus puissants au monde.

Selon l’étude de Burson-Marsteller, tous les gouvernements à l’exception des gouvernements de six pays des Nations Unies – le Laos, la Mauritanie, le Nicaragua, la Corée du Nord, le Swaziland et le Turkménistan – maintiennent une présence sur Twitter.

Facebook est la deuxième plate-forme la plus populaire pour les dirigeants gouvernementaux sur les réseaux sociaux.

Le président américain Donald Trump a « indéniablement » eu le plus d’impact sur Twitter depuis son entrée en fonction, indique le rapport. Le pape François est la deuxième personne la plus populaire sur Twitter suivi par le Premier ministre indien Narendra Modi.

source www.i24news.tv

Aucun commentaires

Laisser un commentaire