Israël: grève du secteur arabe suite aux démolitions de maisons illégales

0
458

Les dirigeants de la communauté arabe israélienne tout entière ont annoncé mercredi une grève générale dans toutes les villes et villages arabes israéliens pour protester contre la démolition par les autorités israéliennes de onze maisons dans la ville arabe de Qalansuwa.

Les secteurs touchés par la grève s’étendent des écoles aux entreprises privées en passant par les autorités locales.

En outre, le maire de Qalansawe, Abed el Basat Salame a démissionné suite à la décision du gouvernement.

La liste Arabe unie a condamné le projet de démolitions à Qalansawe, déclarant que « l’acte de démolir 11 maisons, que les propriétaires ont construit sur leurs terres privées à Qalansawe, est un crime sans précédent et une déclaration de guerre contre les habitants de Qalansaweet contre les Arabes de la communauté israélienne ».

Le parti politique qui défend les intérêts des arabes israéliens a également souligné que le public arabe ne restera pas « immobile » et défendra le droit à un logement « juste et sûr ».

Le député Yousef Jabareen a de son côté dénoncé le fait que les constructions « sans permis » sont le fruit de la politique israélienne.

« L’État israélien évite de promouvoir des solutions de planification urbaine appropriées pour les citoyens arabes. Il est donc illégal et immoral de mettre en œuvre cette démolition ».

Le ministère israélien des Finances, qui a approuvé les démolitions, a déclaré dans un communiqué que les bâtiments démolis ont été construits sur un terrain qui était en dehors du plan de ville approuvé pour Qalansawe et devait servir de zones agricoles.

LIRE  Congrès US: vote d’une mesure de sanctions financières contre l’Autorité Palestinienne

« Les bâtiments étaient à différents stades de construction » affirme le ministère ajoutant qu’aucune maison n’était habitée.

Le ministre de la Sécurité publique Gilad Erdan a quant à lui félicité « les forces de police pour avoir détruit les bâtiments illégaux ».

« L’opération de Qalansawe est un exemple d’application de la loi. »

Cette démolition intervient à la suite des instructions données début décembre par le Premier ministre israélien Netanyahou d’intensifier les destructions des constructions illégales.

Par ailleurs, Netanyahou a souligné qu’il appliquerait cette loi à la lettre « dans le Néguev, dans le Wadi Ara, en Galilée, dans le centre et partout dans le pays ».

Source http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/134830-170111-israel-greve-du-secteur-arabe-suite-aux-demolitions-de-maisons-illegales

Aucun commentaires

Laisser un commentaire