Les missiles S-300 en Syrie « deviennent opérationnels », selon Israël

0
126
Three Russian-transferred S-300 air defense launchers visible in Maysaf, Syria on February 5, 2019
ImageSat International (ISI)

Une société israélienne d’imagerie satellitaire a affirmé mardi avoir détecté pour la première fois un système de défense aérienne syrienne S-300 sur le point de devenir opérationnel, bien que des questions importantes demeurent quant à la batterie anti-aérienne.

Après la destruction d’un avion espion russe par les défenses antiaériennes syriennes lors d’une frappe aérienne israélienne en septembre, Moscou a annoncé qu’elle fournirait à l’armée syrienne le système anti-aérien avancé S-300.

La Russie a livré des systèmes de défense antimissile S-300 à la Syrie en octobre dernier, après l’attaque d’un avion militaire russe par les défenses antiaériennes syriennes lors d’une frappe israélienne sur des cibles iraniennes en Syrie.

Moscou avait également fourni à la Syrie de nouveaux radars, systèmes de ciblage et centres de commandement.

Depuis la livraison du système en octobre, la Russie apprend aux forces syriennes à exploiter la puissante plate-forme de défense aérienne, qui se trouverait sur une base près de Masyaf, dans le nord-ouest de la Syrie.

ImageSat InternationalSatellite imagery shows the estimated range and deployment site of Syria’s S-300 air defense system
ImageSat International

« Il est possible que l’activité mentionnée indique une augmentation du niveau opérationnel et de la vigilance », explique la société.

Cependant, ImageSat note que le sens précis de ce développement n’est pas « assez clair » à partir de ces seules images.

En effet l’un des lanceurs reste abaissé et recouvert d’un filet de camouflage, alors que les autres sont dressés. Cette situation « rare » ‘soulève des interrogations sur le niveau de fonctionnement de l’ensemble de la batterie », a-t-elle ajouté.

LIRE  9507 shékels : le salaire moyen en Israël pour le mois de mai

Israël pourrait cibler les systèmes de missiles sol-air S-300 livrés début octobre à la Syrie par Moscou, si les forces syriennes tentent de les utiliser pour abattre des avions israéliens, avait indiqué début novembre le ministre israélien de la Protection Environnementale, également en charge des Affaires de Jérusalem, Ze’ev Elkin.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire