L’État met en place un système de surveillance de la construction palestinienne illégale !

0
112

Illustration : construction illégale…

Est-ce la conséquence de la période intermédiaire que nous vivons actuellement sur le plan de la gouvernance du pays ? En tout cas, enfin une décision normale et sage a été prise : l’État met en place un système de surveillance de la construction palestinienne illégale !

Ynet

Comme révélé dans Ynet, le ministère des Colonies est en train de mettre en place un système de patrouille qui utilisera des véhicules et des skimmers pour surveiller les constructions palestiniennes illégales dans la zone C en Judée et Samarie. 20 millions de shekels ont été alloués à ce projet.

Le ministre de la colonisation, Tzachi Hanegbi, a annoncé aujourd’hui (jeudi) la mise en place d’un nouveau système de patrouille pour empêcher la prise de contrôle illégale des terres domaniales en Judée-Samarie. Le mouvement a été révélé pour la première fois sur Ynet. 20 millions de shekels seront alloués au profit de cela, à destination des conseils de Judée et de Samarie qui établiront et exploiteront des services de patrouille terrestre capables de surveiller les infractions de planification et de construction dans leurs domaines.

Les services de patrouille seront assistés par des véhicules dédiés, des skimmers avec des caméras et des photographies aériennes à jour. Les données qu’ils collecteront sur les infractions, puisqu’ils ne disposent pas d’outils faisant autorité, seront transmises par les départements aux responsables de Tsahal, à la police et à l’administration civile.
Le système a été établi en faveur de l’arrêt de la construction palestinienne dans la zone C. En Israël, on affirme que la construction palestinienne dans ces zones est effectuée dans le cadre d’un plan ordonné pour « établir les faits sur le terrain pour l’établissement de l’Etat palestinien ».

LIRE  Le « sacrifice » des mères palestiniennes

Le travail de ces équipes consistera également à s’opposer aux constructions illégales au sein de la communauté juive de Judée et de Samarie, mais une source impliquée dans les détails a expliqué à Ynet que la majeure partie de l’attention sera dirigée vers le secteur palestinien.

Le ministre de l’établissement, Tzachi Hanegbi, a déclaré qu ‘ »en consultation avec le Premier ministre Netanyahou, nous nous mobilisons pleinement pour la campagne contre la prise de contrôle de la zone C. Les conseils régionaux et locaux de Judée et de Samarie recevront un budget dédié pour formuler des arrangements efficaces et déterminés, dans le but d’agir contre la violation de la loi et des accords signés entre la direction palestinienne et Israël. « 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire