«L’islamisme, un défi pour notre civilisation»

0
277

 «Le Figaro Enquêtes» publie cette semaine un recueil exceptionnel de textes, interviews, reportages d’observateurs parmi les plus brillants de leur époque. Ils éclairent et décryptent un phénomène sans précédent : le choc des civilisations à l’intérieur même de l’Europe et de la communauté nationale.


L’islamisme, un défi pour notre civilisation. – «Le Figaro Enquêtes» publie cette semaine un recueil exceptionnel de textes, interviews, reportages d’observateurs parmi les plus brillants de leur époque. Ils éclairent et décryptent un phénomène sans précédent: le choc de civilisations à l’intérieur même de l’Europe et de la communauté nationale.


Il y a quatre ans, les frères Kouachi entraient dans la rédaction de Charlie Hebdo. Au cri d’«Allah Akbar», ils massacraient dessinateurs, écrivains, journalistes… Ce même jour, Michel Houellebecq, dont le visage était caricaturé en poire fatiguée à la une du même Charlie publiait Soumission, roman qui retrace la prise de pouvoir pacifique de Ben Abbes, un Français musulman au pays de Voltaire. Tragique hasard qui réunissait une réalité glaçante et une fiction inquiétante pour installer dans l’inconscient collectif une question obsédante: jusqu’où l’islamisme qu’il soit terroriste ou simplement prosélyte veut-il s’étendre dans nos sociétés occidentales? Depuis, Le FigaroLe Figaro Magazine et le FigaroVox ont donné la parole à des intellectuels, des islamologues, des philosophes, des journalistes (Rémi Brague, Georges Bensoussan, Gilles Kepel, David Thomson…) pour tenter de penser cet enjeu décisif dans toutes ses composantes.

Soulignons la force morale de ceux qui, comme Arnaud Beltrame, ont décidé de se dresser face au drapeau noir du califat.

Distinguer d’abord La Mosaïque de l’islam (Suleiman Mourad) de la comète wahhabite qui voudrait tout emporter avec elle, montrer comment l’islamisme bascule dans la violence et la stratégie terroriste, ne rien perdre des dimensions géopolitiques, souligner ce que cette menace révèle de la fragilité de nos sociétés européennes, mais aussi de la force morale de ceux qui, comme Arnaud Beltrame, ont décidé de se dresser face au drapeau noir du califat. Alexandre Devecchio, le responsable du FigaroVox, a choisi et actualisé les textes les plus percutants, les plus nourrissants, les plus actuels pour établir ce volume. Enrichie d’infographies, de cartes, d’un portfolio, d’un précieux glossaire, cette radiographie de l’islamisme s’ouvre sur un entretien inédit avec Alain Finkielkraut. Quatre ans après, le philosophe, admirateur de Houellebecq, reste, malgré son peu de goût pour l’art de la caricature, toujours «Charlie». Nous aussi.

LIRE  NetanyahOu donne des précisions sur l’évacuation des Casques blancs de Syrie

Source www.lefigaro.fr

Aucun commentaires

Laisser un commentaire