L’optimisme est là : « Londres sera la première ville bombardée lors de la 3e Guerre mondiale »

0
415

Une source proche de Poutine : « Londres sera la première ville bombardée de la troisième guerre mondiale »

L’un des proches alliés de Vladimir Poutine, le député de 54 ans, Andrei Gurulov, qui est membre de la commission de la défense du Parlement russe, a déclaré que lors de la Troisième Guerre mondiale, Moscou « n’enverrait pas ses missiles sur Varsovie, Paris ou Berlin, mais viserait à Londres à la place. »

Be’hadré ‘Harédim – Yanki Farber

Un proche allié politique de Vladimir Poutine, a menacé que Londres serait la première ville touchée lors de la 3e Guerre mondiale. Le député Andrei Gorolyov, 54 ans, membre de la commission de la défense du parlement russe, préconise une invasion russe des États baltes de l’OTAN.

Dans une interview à la télévision d’Etat russe, il a déclaré que les provocations de l’OTAN en Russie conduiraient à une troisième guerre mondiale.

« Personne ne s’en souciera s’ils sont américains ou britanniques, nous les voyons tous comme l’OTAN, nous ne partirons pas de Varsovie, Paris ou Berlin, le premier touché sera Londres, il est clair comme le jour que la menace pour le monde vient des Anglo-Saxons. »

« Dans le cadre de l’opération de destruction de sites extrêmement importants, l’Europe de l’Ouest sera coupée de l’électricité », a-t-il poursuivi. « Tous les sites d’alimentation électrique seront détruits, puis nous verrons ce que les États-Unis diront à l’Europe occidentale sur le fait de vivre dans le froid sans nourriture ni électricité. Je me demande si les États-Unis pourront rester à l’écart. »

LIRE  Turquie: «Erdogan n'a jamais voulu rejoindre l'Union européenne » (LeFigaro.fr)

Aucun commentaires

Laisser un commentaire