« Monsieur le président Macron ! Prenez des conseils de la part d’un homme qui a combattu le terrorisme 50 ans ! »

0
77

Avi Dichter (Likoud), président de la Commission des Affaires étrangères et de la Défense mais également l’un des deux initiateurs de la loi sur la déduction des salaires versés aux terroristes, s’est dit « consterné » par la demande du président français Emmanuel Macron, tant sur la fond que sur la forme.

L’ancien ministre a déclaré: « Comment est-il possible que le président Macron ne trouve rien à redire à la loi décrétée par l’Autorité Palestinienne sur le versement de salaires aux terroristes détenus en Israël mais exige en revanche d’Israël d’annuler la loi de déduction ? Il serait intéressant de savoir ce que dirait le président français si l’AP versait chaque mois 12.000 shekels au terroriste Carlos qui purge une peine de prison à perpétuité en France pour actes terroristes meurtriers ! La loi israélienne a été adoptée à une très large majorité transpartisane de 87 voix. Nous sommes résolus à lutter contre le terrorisme avec tous les moyens dont nous disposons ».

Avi Dichter a poursuivi en employant une expression française: « Dans le combat contre le terrorisme, c’est ‘à la guerre comme à la guerre’. En tout lieu, contre les chefs, les réseaux financiers, le complices et tous ceux qui soutiennent le terrorisme, comme l’Iran ou l’Autorité Palestinienne ».

L’ancien directeur du Shin Bet conclut de manière cinglante: « Monsieur le président Macron ! Je me propose de vous donner des conseils gratuitement de la part d’un homme qui a combattu le terrorisme depuis presque 50 ans ! »

Photo Yonatan Sindel / Flash 90

Source lphinfo.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire