Moshé Ca’hlon tente de limiter les dégâts de la hausse des prix annoncée

0
175

Alors que la grogne sociale a commencé à s’exprimer depuis une semaine suite à l’annonce d’une série de hausse des prix, dont celle “boule de neige” du prix de l’électricité, le ministre des Finances Moshé Ca’hlon cherche des solutions pour en minimiser les effets à défaut de pouvoir l’empêcher totalement.

Lundi, Moshé Ca’hlon a par exemple annoncé son intention de prolonger d’une année la baisse des taxes et impôts sur les achats pour une longue série de produits, dans le cadre de son plan “Neto”. Ce plan mis en place en 2017 avait eu pour effet de faire baisser les prix de très nombreux produits de consommation comme les produits textiles, l’électronique, les chaussures ou les produits pour bébés et enfants.

Le ministre a déclaré: “Ces deux dernières années nous avons prouvé que la baisse du taux de taxes avait entraîné une baisse des prix des produits pour le consommateur. J’annonce que partout où il y aura des hausses de prix injustifiées nous baisserons encore le taux des taxes et prendrons des mesures pour augmenter la concurrence sur le marché. Malgré les lourdes pressions qui s’exercent sur nous afin que nous rétablissions ces taxes et  augmentions les impôts, nous continuerons notre politique de baisse de la fiscalité indirecte pour le bien des consommateurs. Je veux être clair: quiconque augmentera ses prix pour les consommateurs de manière injustifiée le regrettera rapidement”.

Ce qui a fait sortir des manifestants à Tel-Aviv samedi soir dernier, revêtus de gilets jaunes, a surtout été l’annonce d’une hausse du prix de l’électricité qui aurait des répercussions sur les prix de très nombreux produits.

LIRE  Yassine Belattar, une certaine idée de la France…

Photo Hadas Parush / Flash 90

Source lphinfo.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire