New York : une victoire historique dans le procès de l’Agoudat Israël contre le gouverneur de la ville

0
137
New York Governor Andrew Cuomo vows that New York will do a better job than all other states in the nation to get its residents vaccinated at Riverside church in New York City. Governor Cuomo said the Black and Brown communities have been impacted more greatly by COVID-19, and he will not allow the injustice to continue when a vaccination is ready for distribution. (Photo by Ron Adar / SOPA Images/Sipa USA)(Sipa via AP Images)

Illustration : Andrew Cuomo, gouverneur de New York

L’Agoudat Israël aux États-Unis se réjouie du fait que la Cour suprême a statué en faveur du judaïsme orthodoxe dans une plainte déposée contre les lois discriminatoires et draconiques du gouverneur de New York Andrew Cuomo.

Be’hadré ‘Harédim

A minuit, la Cour suprême des États-Unis s’est prononcée en faveur de l’Agoudat Israël et a déclaré que les règles draconiennes du gouverneur de New York Andrew Cuomo contre les synagogues étaient illégales. Il s’agit d’une décision de 5 juges contre 4, après que le juge en chef Roberts a rejoint les trois juges libéraux.

Mais la décision de la Cour suprême doit être comprise comme étant influencée par la juge Amy Connie Barrett, elle qui a été nommée en dernière minute par le président Trump.

Comme indiqué, l’Agoudat Israel a intenté une action après que la Cour fédérale de Brooklyn a rejeté leur demande au motif que le gouverneur avait raison dans ses décisions.

« C’est une victoire historique. Cette décision importante garantira que les mouvements et les dirigeants religieux, et les institutions religieuses seront protégés des décrets du gouvernement qui ne traitent pas la religion aussi sérieusement que la constitution l’exige », a déclaré Avi Schick, l’avocat de l’Agoudat Israël.

Comme on le rappellera, les restrictions discriminatoires imposées par Cuomo étaient principalement concentrées dans les quartiers juifs.

Les zones étaient divisées en trois.

Restrictions dans la zone rouge:

Synagogues – 25% de capacité, 10 fidèles au maximum, les grands rassemblements sont interdits, les commerces non essentiels sont fermés – la restauration rapide ne sera autorisée qu’à la livraison et les écoles seront fermées.

LIRE  Attentat de la rue des Rosiers : le pacte secret passé avec les terroristes

Restrictions dans la zone orange:

Les synagogues seront autorisées à accueillir une capacité de 33%, 25 fidèles au maximum, des réunions avec un maximum de 10 personnes à l’intérieur et à l’extérieur, la fermeture d’une entreprise non essentielle, y compris des gymnases, des repas en plein air pour un maximum de quatre convives par table, les écoles se tiendront uniquement à distance.

Restrictions dans la zone jaune:

Les synagogues pourront accueillir jusqu’à 50% de capacité, les réunions seront autorisées pour jusqu’à 25 personnes au maximum à l’intérieur et à l’extérieur, les entreprises resteront ouvertes, les écoles fonctionneront sur des tests corona hebdomadaires et tous les étudiants et enseignants doivent être testés.

En outre, le Gouverneur Cuomo a annoncé que les amendes pour violation des dispositions atteindraient jusqu’à 15 000 dollars.

Comme rapporté dans Be’hadré ‘Harédim la semaine dernière, l’Agoudat Israël d’Amérique a déposé une pétition auprès de la Cour suprême des États-Unis, demandant un ordre d’arrêter la décision de Cuomo contre les synagogues et contre les lieux de culte d’autres religions.

Les plaigneurs ont soulevé de nombreux points troublants par rapport à l’ordre actuel, qui étaient uniquement contre la communauté juive orthodoxe. L’Agoudat Israël a noté que les zones rouge, orange et jaune ont d’abord été établies uniquement en fonction des zones juives orthodoxes, et sans aucune mesure ou justification scientifique ou médicale.

De plus, dans le procès, la question a été posée de savoir pourquoi seules les synagogues de la zone rouge sont limitées à 10 personnes par bâtiment, tandis que les sociétés de services financiers, les magasins concernant les animayx, les magasins d’alcools et autres magasins «essentiels» peuvent fonctionner sans aucune limite quant au nombre d’employés ou de clients.

LIRE  Yad Lea'him : Brith Mila émouvante pour les enfants juifs rescapés des villages arabes

« Les restrictions très arbitraires de 10 personnes dans les zones rouges et de 25 dans les zones orange, peu importe si la salle de prière est conçue pour 50 ou 5000, ne semblent pas scientifiques et juridiques ».

Aucun commentaires

Laisser un commentaire