René Hadjaj – un nouveau meurtre d’un Juif en France par un musulman ?

0
386

La semaine dernière, le corps de René Hadjaj, un Juif de 90 ans de la ville de Lyon, a été retrouvé au pied de l’immeuble où il habitait. Le suspect du meurtre est le voisin musulman qui l’a poussé lors d’une dispute entre eux depuis la fenêtre de son appartement au 17e étage | Crainte dans la communauté juive que la police ignore le caractère antisémite ce meurtre comme elle l’a fait pour le meurtre d’autres Juifs.

Be’hadré ‘Harédim – Yanki Farber

Dans la communauté juive de France, de plus en plus de voix s’élèvent pour affirmer qu’il s’agit d’un meurtre antisémite. Un des membres de la communauté juive de Lyon a déclaré à Mako : « René n’a fait de mal à personne, il a 90 ans, pourquoi le tueraient-ils comme ça ? Il a été tué juste parce qu’il est juif. Il n’y a pas d’autre raison. Il y a beaucoup de frictions entre Juifs et musulmans dans la ville. » Il a ajouté : « Je suis très inquiet que la police dissimule l’affaire. Ils ne veulent pas beaucoup de bruit et de désordre. Ils recherchent le silence. Nous sommes sûrs qu’il s’agit d’un meurtre sur fond antisémite. Jeter un Juif du 17ème étage ? »

Marcel Dreyfus, président de la communauté juive de Lyon, a déclaré à Mako qu’il n’était toujours pas clair si le meurtre du Juif par son voisin était effectivement dû à l’antisémitisme comme le pensent certains membres de la communauté juive de la ville. Il a déclaré: « L’affaire fait l’objet d’une enquête policière. À l’heure actuelle, il n’y a toujours pas de nouvelles informations sur l’enquête concernant les circonstances de la mort du  membre de notre communauté, nous attendons les résultats de l’enquête pour comprendre ce qui s’est exactement passé. J’espère vraiment que la police viendra pour enquêter sur la vérité et exposer le mobile du meurtre. »

LIRE  La Russie dénonce les menaces iraniennes contre Israël !

De nombreux internautes locaux dans les médias juifs sont furieux que cinq jours après que le corps de René ait été jeté par la fenêtre, « tout Lyon ignore ce qui s’est passé », a écrit l’un d’eux : « Nous n’en savons rien, seule une poignée de les gens ont transmis la terrible information à Israël. » En France, il a été signalé qu’un acte d’accusation avait été déposé contre le suspect pour meurtre avec préméditation, mais le mobile antisémite n’y figurait pas.

Le corps de René Hadjaj a été retrouvé mardi dernier vers 20h00 par la police sur l’avenue du Plateau, dans le neuvième arrondissement de la ville de Lyon, la victime a été identifiée comme locataire au deuxième étage du grand immeuble au pied de duquel son corps a été retrouvé, mais ses blessures semblaient inadaptées à une chute d’un étage si bas. La police a mené une enquête approfondie et a constaté qu’il était tombé du 17e étage, apparemment de l’appartement du voisin avec lequel il s’était confronté. Les informations sur l’incident ont provoqué la colère et la méfiance de nombreux Juifs français sur et en dehors des réseaux sociaux. L’affaire rappelle la mort brutale du médecin orthodoxe Dr Sarah Halimi dans le 11e arr. de Paris en 2017. Un voisin,  Kovili Traura, un musulman antisémite, l’avait alors attaquée chez elle et a jeté son corps par la fenêtre de son troisième étage en criant « Allah Akbar ».

Autre incident brutal survenu en février, un jeune Juif du nom de Jeremy Cohen a trouvé la mort en percutant un tramway dans une banlieue parisienne en tenant d’échapper à un groupe de musulmans antisémites. Son décès a d’abord fait l’objet d’une enquête en tant qu’accident jusqu’à ce que sa famille obtienne les images de l’agression préalable à sa fuite.

LIRE  La “‘houtzpa” de John Kerry et de Barack Obama

Aucun commentaires

Laisser un commentaire