Terrorisme : le miracle de ‘Hanouca d’un rav de Beth-El

0
431
A Palestinian demonstrator hurls back a tear gas canister fired by Israeli troops during a protest against Israeli land seizures for Jewish settlements, in the village of Ras Karkar, near Ramallah in the occupied West Bank November 9, 2018. *** Local Caption *** ?????? ???????? ?????? ??????? ?????

Comme il le fait chaque jour de semaine, le rav Itamar Lieberman directeur de la Yechiva ‘Ner Tamid’ de ‘Hashmonaïm s’y est rendu lundi matin depuis Beth-El où il réside, afin d’y dispenser son cours encore avant la prière du matin. Arrivé près du yichouv de Neve Tsouf, sa voiture a essuyé des jets de pierres dont l’une à fait exploser une partie du pare-brise. La force du projectile et la surprise du conducteur lui ont fait perdre quelque peu la maîtrise du véhicule: “Le pare-brise a éclaté au niveau de mon visage, la voiture a commencé à dévier, mais un miracle s’est produit, j’ai réussi in-extremis à redresser le volant et j’ai poursuivi ma route jusqu’au prochain barrage militaire”, confie le rav Lieberman encore sous l’effet de l’émotion.

Ne voulant pas renoncer à donner son cours il s’est quand même rendu à ‘Hashmonaïm après avoir déposé plainte à la police. Arrivé à la yechiva, il a récité la bénédiction du “Hagomel”.

Comme beaucoup d’autres habitants de la région de Binyamin, le rav Lieberman a confié l’impression partagée  quant à une baisse du sentiment de sécurité, notamment sur les routes. Il a donné l’exemple d’une portion de route allant de Neve Tsouf à Talmon et Dolev, fermée aux Arabes après plusieurs attentats, mais qui a été rouverte dans le cadre d’”allègements” décidés par Tsahal.

Le rav Itamar Lieberman a confié ses impressions: “Depuis ce matin, je ne cesse de penser à ce que voulait celui qui m’a jeté cette pierre. Il voulait que je meure, que nous soyons attristés, que nous nous affaiblissions, que nous ayons peur et que nous partions d’ici. J’annonce à cet Arabe lâche mais aussi au monde entier : nous augmenterons la vie, la joie, l’étude de la Tora, la solidarité et nous resterons là”.

LIRE  La prière « Kel Maleh Ra’hamim » au Parlement européen

Et pour symboliser plus que tout cette victoire de la volonté de vie du peuple juif sur les pulsions de mort de ses ennemis, le rav Lieberman a indiqué que la pierre qui a été lancée sur sa voiture et qui est tombée à l’intérieur sera posée comme première pierre d’un internat qui doit être construit dans la yechiva ‘Ner Tamid’ qu’il dirige. “Ceux qui pensaient nous affaiblir nous rendront encore plus forts”, a conclu le rav Lieberman.

Source lphinfo.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire