Une firme israélienne publie des clichés d’une structure de missiles iranienne en Syrie

0
29
Base militaire iranienne en Syrie bombardée par Israël

ImageSat International (ISI), une firme israélienne de renseignements par satellite, a publié mercredi soir des photos qui confirment la construction d’une usine iranienne fabriquant des missiles avancés.

Un rapport publié le 7 février avait déjà révélé que les services de renseignements israéliens avaient fait état de tentatives secrètes de Téhéran visant à rétablir une usine de production de missiles avancés sur le sol syrien.

Le site, situé au nord-ouest de la Syrie, se trouve à seulement huit kilomètres de la frontière avec le Liban. Sa situation géographique pourrait servir à faciliter le transfert de missiles aux milices du Hezbollah.

L’usine, sous contrôle syrien, est proche de la zone de déploiement militaire russe.

Selon le rapport de la firme israélienne, des bus et des camions ont été identifiés à l’entrée du site ces derniers mois.

L’une des images publiées indique que le site comprenait trois hangars centraux rappelant des bâtiments industriels.

Si l’usine est effectivement utilisé pour produire des missiles sol-sol, il est possible que deux des trois hangars repérés incluent des chaînes de production et que le troisième soit utilisé pour la production ou l’assemblage.

Fin février, la chaîne américaine Fox News avait rapporté que l’Iran construisait une base militaire à l’extérieur de la capitale syrienne. Le média avait publié des images satellites israéliennes de deux bâtiments situés à 8 km au nord-ouest de Damas, à Jabal al-Sharqi.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou ne cesse de mettre en garde contre ce qu’il décrit comme l’expansion de l’Iran en Syrie, prévenant qu’Israël ne permettra pas que Téhéran vienne porter la menace à ses portes.

Mercredi matin, un réseau militaire commandé par une figure du mouvement chiite libanais Hezbollah a également été découvert au Liban.

Cette infrastructure « fait partie des actes d’agression de l’Iran contre Israël », a indiqué le Premier ministre israélien. Ce « n’est que la partie émergée de l’iceberg », a précisé Benyamin Netanyahou, précisant qu’Israël disposait de bien plus d’informations sur les intentions du Hezbollah et la République islamique.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire