Une nouvelle mutation du corona en route vers Israël ? Elle se répend déjà en Europe

2
320

Alors qu’Israël s’est occupé de la souche Delta au cours des quatre derniers mois, l’Europe est frappé par une nouvelle souche, ce qui inquiète également les services de santé en Israël | Le commissaire du corona, le professeur Salman Zarka, n’est pas resté indifférent à la variante et a informé les laboratoires en Israël à son sujet.

Be’hadré ‘Harédim

Alors que l’État d’Israël était aux prises avec une souche – le delta qui a dérangé nos vies pour la première fois en avril – il y a six mois, 7 Israéliens ont été découverts revenus de l’étranger et frappés par cette nouvelle souche. Aujourd’hui (lundi) une nouvelle variante est publiée, appelée – AY.4.2 – sous souche du delta. Elle parcourt les différents pays européens, et peut même atteindre le Moyen-Orient et le système de santé le suit avec inquiétude.

Le Dr Dorit Nitzan, directrice de l’Agence européenne de gestion des urgences régionales en Europe, a déclaré à Cahn 11 que « nous suivons cette sous-espèce du delta avec une vigilance accrue. Elle se propage à des pays tels que l’Autriche, la France, le Danemark, la Suède. Notre préoccupation est qu’il y pourra y avoir un changement dans la nature de la maladie, et bien sûr cela pourrait changer l’efficacité du vaccin contre lui.  » En outre, il a été signalé que ce matin, le commissaire du corona, le professeur Salman Zarka, a mis le monde de la recherche locale au courant de cette souche nouvelle. Contrairement à d’autres sous-espèces qui ont émergé et disparu, la sous-espèce actuelle s’étend à d’autres pays.

Il y a déjà deux mois, une discussion a eu lieu au sein de la commission constitutionnelle concernant les restrictions imposées à l’aéroport Ben Gourion, à la suite d’avis d’experts concernant de nouvelles variantes qui pourraient arriver en Israël, et pourraient même être plus contagieuses que l’actuelle variante Delta.

LIRE  «Face à l'islamisme, certains reproduisent les erreurs de leurs aînés face au nazisme»

Tous les virus delta se multiplient plus rapidement chez l’homme que le corona alpha et les variantes précédentes, ce qui signifie d’une part que le système immunitaire a moins de temps pour réagir et ensuite la morbidité est plus sévère.

Le ministère de la Santé a mis l’accent sur la variante AY.3, mais à mesure que le corona se propage, de nouvelles variantes se forment très rapidement, jusqu’à ce qu’il devienne assez difficile de les suivre. En août, l’Organisation mondiale de la santé a défini quatre types de variantes comme « inquiétantes » : alpha (« britannique »), bêta (« sud-africaine »), gamma (« brésilienne ») et delta (« indienne »), chacune avec sous-variétés.

2 Commentaires

  1. Les peuples sont privés de leurs libertés par la propagande de la peur.
    Netanyahou, avant de nous enfermer, avait prédit la mort d’au moins 4% de la population.
    Or, il s’est avéré que le corona ne tuait pas plus que la grippe saisonnière.
    Combien de fois est-ce qu’on peut faire peur au peuple avec la même menace, sans qu’il se mette à devenir critique ? Vont-ils se servir de tout l’alphabet grec ? Parce que delta n’en est que la quatrième lettre.
    Certains sont tellement conditionnés qu’ils se disputent pour qu’on les enferme chez eux :
    « Enfermez nous en août » criaient les uns. « Enfermez-nous pour les fêtes », leur répondaient les autres.
    C’est pitoyable.
    Question au passage : qu’est-ce qui est préférable : vacciner 9 millions de personnes ou en soigner 3 000 ?
    ça dépend pour qui. Pour les marchands de vaccins, la première solution est de loin préférable. Il y a donc qqc de pourri dans notre royaume. Le médicament découvert en février à Ichilov pourrait permettre une vie normale, mais chut…

  2. (immunitaire a moins de temps pour réagir) « et ensuite la morbidité est plus sévère. »

    Ceci est une nouvelle fausse interpretation pour faire peur uniquement ! Attention ! HAFOUCH!

    Les études montrent la VRAIE dynamique des variétés précédantes: avec chaque mutation le virus gagne en contagiosité MAIS PERD de son potentiel de sévérité, de morbidité et de mortalité : annoncer le contraire est assez déviant et appeurant et DESTABILISANT au lieu de RENFORCER avec le vrai Emet sur les vrais faits / nous vivons constament baignes dans l’impsoture des medias ! ATTENTION !

    Bien sur ! ne pas laisser la porte ouverte à un nouvel intrus! Essentiel pour la sauvegarde de notre peuple : at large !

    J-L /Y. Durier
    jldurier@outlook.com

Laisser un commentaire