Wase à Bené Brak !

0
440

En fait, pourquoi pas ? Mais le problème se pose le septième jour de la semaine… Le Chabbath, Wase continue à indiquer de passer par la ville, ce qui évidemment est contraire à ce que ses habitants désirent… Alors, à l’image d’une autre agglomération dans le pays qui s’est élevée contre Wase parce que ce programme indique de raccourcir la route en passant par ses rues, surtout quand la grande route est par trop encombrée, les gens de Bené Brak exigent de la part de Wase de respecter la tranquillité de leur ville en ce jour-là !

Pour l’instant, il semble qu’il ne s’agit que de 800 habitants de la ville qui ont signé cette demande, mais nul doute que l’ensemble des 120.000 habitants orthodoxes de Bené Brak sont prêts à le faire.

Wase affirme, en réponse, n’indiquer à ses usagers que des routes ou des axes dont l’utilisation est permise d’après la loi. Or y a-t-il une loi qui bloque l’accès de ces rues un jour par semaine ?

La municipalité, pour l’instant, accuse la personne qui a lancé cette demande de le faire pour des raisons politiques, à proximité d’élections municipales qui s’approchent, mais la question mérite d’être posée, et sa solution est attendue avec curiosité.

 

 

 

LIRE  Les Bilam modernes (1)

Aucun commentaires

Laisser un commentaire