2016, la fin de vos économies en Europe ?

1
998

La presse économique en France s’est fait l’écho d’une information passée relativement inaperçue sur les grands média : l’union européenne a décidé de mettre à contribution les épargnants à partir de 2016, en cas de crise économique (accord du 11 décembre 2015).

Ce texte s’appliquera aux 28 Etats membres.

Cette loi prévoit des règles de renflouement interne des banques par les épargnants, et aidera les Etats au sauvetage des établissements financiers.

Le commissaire européen chargé des Services Financiers, Michel Barnier, a dit, en référence à la directive sur le sauvetage des banques : « Les contribuables ne seront plus les premiers à payer pour les erreurs des banques ». Non, mais les gens qui sont parvenus à mettre un peu d’argent de côté…

33184470euro-argent-billets-4-3068c-jpg

Les premiers à payer seront les actionnaires, puis les épargnants qui disposent de fonds sur leurs comptes.

C’est déjà arrivé : Chypre l’a fait en mars 2013. Les banques ont ponctionné les comptes des épargnants pour se refaire une santé.

A partir de là, se pose également la question de la transparence de la gestion des banques pour les épargnants.

De plus, le FMI a donné son accord pour taxer l’épargne privée, afin de solder les dettes nationales. Cela pourrait permettre à l’Etat de vous prélever du jour au lendemain 10 % sur votre épargne…

Marc Touati, directeur général adjoint de la société d’investissement Global Equities, a déclaré, le 20 juin 2015 : « Je me dois d’avertir les Français sur la confiscation de leur épargne ! »

René Mordehai Hayot

LIRE  Le chinois SAIC ouvre un centre de développement en Israël

1 Commentaire

  1. N’est-ce pas une alerte de la periode messianique, l’argent n’aura plus de valeur… Le fait d’en avoir, on sera taxé, en principe avoir de l’argent devrait nous en rapporter, mais là c’est le contraire!
    Machiah’ now

Laisser un commentaire