Contacts discrets entre Abbou Mazen et Jo Biden

0
24

Par Shraga Blum – Iphinfo

Mardi, le chef du cabinet de l’AP, Muhamad A-Shtiyeh est très clairement entré dans la campagne électorale américaine lors d’une conférence virtuelle avec des parlementaires européens, en déclarant que « quatre années supplémentaires avec Donald Trump à la Maison-Blanche serait une catastrophe pour les Palestiniens et pour le monde ». C’est la première fois que l’AP s’exprime de manière aussi claire sur l’identité du président américain qu’elle souhaite voir élu. A-Shtiyeh a espéré qu’une victoire de Joe Biden « améliorerait les chances de paix » et restaurerait les relations entre l’AP et Washington.

A Ramallah, on est nostalgique de l’ère Obama où le président américain et son secrétaire d’Etat John Kerry focalisaient leurs pressions sur le gouvernement israélien et faisaient preuve d’une grande indulgence envers l’AP.

LIRE  Netanyahou à Paris début décembre pour s'entretenir avec Macron

Aucun commentaires

Laisser un commentaire