Affrontement inhabituel : Bennett s’est déchainé contre des membres de l’opposition

0
278

Affrontement inhabituel: Bennett s’est déchainé contre des membres de l’opposition – les gardes de l’ordre à la Knesset les ont séparés…

Le Premier ministre Naftali Bennett, a attaqué des membres de l’opposition à la Knesset et a critiqué Netanyahu – Les gardes de l’ordre de la Knesset ont été contraints d’empêcher la violence • La bataille entre l’opposition et la coalition atteint de nouveaux sommets.

Un affrontement vif et inhabituel au plénum de la Knesset, un affrontement qui a conduit à des violences quasi physiques entre des membres de l’opposition et le Premier ministre Naftali Bennett autour d’un vote sur une réserve qui portait sur la « jeune colonie » (les installations juives en Judée et Samarie, en général lancées par des jeunes, de là ce terme).

Le débat qui a débuté hier sur la loi de l’électricité a provoqué des émotions entre l’opposition et la coalition, après que des questions ont empêché le débat non stop qui devait avoir lieu pendant 94 heures. En réponse, l’opposition a boycotté le débat et les votes sur les réserves.

Au cours de la discussion, l’opposition a demandé un vote nominal sur les réserves et a demandé que la jeune colonie soit également connectée, afin de défier les représentants de Yemina qui ont dû voter contre la réserve qui était censée s’améliorer avec la jeune colonie.

Après que le député Nir Orbach (Yemnia) ait voté contre la loi, certains ont commencé à lui crier « honte ». En réponse, le Premier ministre s’est levé et a bondi vers les membres de l’opposition, ce qui a conduit à un incident inhabituel dans le plénum qui a presque conduit à la violence.

LIRE  Conférence de la ligue islamique mondiale: un marketing très équilibré

Le Premier ministre Bennett a interpelé les membres de l’opposition : « Netanyahu a voté en faveur du désengagement, Regev a parlé avec joie », jusqu’à ce que les gardes de la Knesset et le président de la Knesset lui-même soient contraints de les séparer et de remettre Bennett à sa place.

Le Premier ministre Bennett a déclaré après le vote : « Nous ne céderons pas aux brimades dirigées par un chef de l’opposition qui en a marre des règles de la démocratie et sème le chaos. Netanyahu qui a voté pour le désengagement et Regev qui en a parlé ne prêcheront pas la moralité à moi. Ils continueront de crier et nous continuerons à le faire. »

Les commentateurs affirment qu’en fait, Bennet espérait que ce vote sur la loi (scandaleuse) sur l’électricité à accorder aux arabes ayant construit leurs maisons sans la moindre autorisation passe en silence. L’opposition en a voulu autrement (a priori, à juste titre), et Bennet n’est pas parvenu à contenir sa colère.

Le chef de l’opposition Benjamin Netanyahu a déclaré après l’approbation de la loi : « Un jour noir pour le sionisme et la démocratie. Le gouvernement Bennett-Ra’am a battu aujourd’hui un autre record antisioniste et antidémocratique ! De cette manière, il prépare la prise de contrôle du Mouvement islamique du Néguev et de la Galilée et remplit un pilier central du plan palestinien pour la réalisation du droit au retour. »

Concernant le vote sur la réservation de la jeune colonie, Netanyahu a déclaré : « Du même souffle, le gouvernement Bennett-Ra’am a voté contre notre proposition de raccorder aussi l’électricité de la jeune colonie en Judée-Samarie. Afin de faire passer la loi sur l’électricité scandaleuse du mouvement islamiste, ils ont cassé pour la première fois de l’histoire de la Knesset la procédure de l’acceptation d’une loi dans la Knesset, contre l’avis du conseiller juridique de la Knesset. »

LIRE  Pèlerinage juif au Maroc : rabbi Pin'has Ha-Cohen, le saint sauveur du Pacha El Glaoui

Aucun commentaires

Laisser un commentaire