Après l’affaire de corruption, Macron creuse un écart d’environ 10% sur sa rivale

0
307

Le président français sortant Emmanuel Macron devrait remporter l’élection avec 55,8% des voix, selon de nouveaux sondages publiés dans le pays. Macron ouvre une brèche en dépassant sa rivale qui, juste avant le second tour, voit une enquête ouverte contre elle pour un détournement de 600.000 euros.

Be’hadré ‘Harédim – ‘Hizki Neiman

Les sondages publiés aujourd’hui dans les médias français ont montré que le président sortant, Emanuel Macron, devrait remporter le second tour des élections, obtenant en moyenne 55,8 % des voix contre sa rivale Marine Le Pen. Il a également été signalé que le taux de participation devrait être de 71 %.

Des sondages supplémentaires publiés au cours du week-end prédisent que Macron remportera les élections avec un avantage de 8% à 10% sur son rival Marine Le Pen par rapport à l’entre-deux tours d’il y a cinq ans. Macron a gagné avec une marge de 32%. Macron bénéficie une fois de plus d’une mobilisation assez large des électeurs, qui ont choisi au premier tour de scrutin d’autres candidats de gauche et de droite.

Les deux candidats se préparent pour la confrontation télévisée entre les deux, qui aura lieu mercredi soir. La confrontation d’il y a cinq ans a gravement nui à la campagne de Le Pen, car elle ne s’est pas correctement préparée à la confrontation et n’a pas montré d’orientation sur de nombreuses questions. Cette fois, Le Pen se prépare très intensivement à une confrontation avec l’aide d’experts et de consultants.

Le fossé ouvert par Macron face à son rival tient également au fait que le candidat français à la présidentielle au second tour, Marine Le Pen, est au centre d’une importante enquête fiscale pour escroquerie, après avoir et ses collègues ont été accusés d’avoir volé plus de 600.000 euros à l’UE.

LIRE  Hommage au rav Yossef Simony zal

Les enquêteurs de l’UE ont accusé Le Pen et son père, Jean-Marie Le Pen, un antisémite notoire, d’avoir détourné environ 620 000 euros. De l’argent qui est allé au groupe d’extrême droite de l’Assemblée nationale. Les allégations ont été faites dimanche, exactement une semaine avant que Mme Le Pen affronte Emanuel Macron au cours de la présidence française. « Marine Le Pen est terrifiée », a déclaré son avocat, Rudolf Boslot, estimant que le moment de la publication « semble vraiment politique ».

Boslot a accusé l’Agence européenne de prévention de la fraude de faire traîner « des faits vieux de plus de dix ans ». Il a ajouté: « Marine Le Pen nie les allégations, elle n’a pas eu accès à leurs détails. C’est de la manipulation, et malheureusement je ne suis pas surpris. » Elle est accusée d’avoir personnellement transféré environ 137 000 euros d’argent de l’UE pris illégalement pendant son mandat de députée, entre 2004 et 2017, dans les caisses du parti.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire