Augmentation drastique du nombre d’arnaques dans le domaine de la cacherouth en Israël

0
85

Le Grand Rabbinat révèle que le nombre d’enquêtes publiques reçues par le biais d’une plainte sur le site Web du Rabbinat est de 85 plaintes.

Aroutz 2000 – (Photo : Moishi Ravi)

D’après les données publiées suite à une demande d’accès à l’information adressée au Grand Rabbinat par l’organisation « Hizmoot », il ressort qu’il y a une augmentation d’environ 30% des amendes infligées aux entreprises pour fraude dans le domaine de la cacherouth en 2022 par rapport aux années 2020 et 2021.

Il convient de noter que l’année 2022 n’est pas encore terminée et que la crainte de fraudes casher supplémentaires existe toujours.

Le Grand Rabbinat révèle que le nombre d’enquêtes publiques qui ont abouti à une plainte sur le site Web du Rabbinat est de 85 plaintes et selon Higdoms, il s’agit d’une augmentation significative par rapport aux deux années précédant la réforme.

Tomer Ben Tzvi, PDG d’Hidimyot, explique pourquoi, selon lui, il y a eu une augmentation du nombre d’amendes au cours de la dernière année : « Avant que la réforme n’entre en vigueur, tout le monde savait quelles étaient les règles et la loi. Depuis l’introduction de la réforme dans le cadre de la nouvelle loi, le chaos s’est installé sur le terrain, et de nombreux escrocs tentent leur chance, alors que, malheureusement, les propriétaires d’entreprise tombent dans le piège des arnaques sans parvenir à se défendre. »

« De plus, le chef de l’unité nationale de la fraude casher est devenu le chef de la division casher, donc dans la pratique, il n’y a personne pour coordonner le problème, et sur le terrain des échecs sont créés qui ne sont pas traités. »

LIRE  Bleu-Blanc intervient à l’étranger contre le gouvernement israélien

Aucun commentaires

Laisser un commentaire