Bennet répond à Netaniahou à la Knesset

0
182

Le Premier ministre Naftali Bennett : « Certains veulent un État d’Israël stable et certains veulent un État dans le chaos perpétuel, Bibi c’est vous, c’est votre modèle économique. Sans le peuple divisé, vous n’avez pas d’existence politique. Une fois ce budget adopté, le Likoud devoir revoir son itinéraire. »

Le Premier ministre Naftali Bennett s’est exprimé ce soir (mercredi) en plénière de la Knesset avant les nombreux votes sur le budget de l’Etat. Dans ses propos, Bennett a déclaré : « Nous avons atteint le moment le plus important depuis la formation du gouvernement, le moment du transfert budgétaire. C’est un moment important pour la stabilité du pays. Auparavant, une année après l’autre, il n’y avait pas de budget.

« Nous avons écouté la voix des citoyens d’Israël, ceux qui craignaient vraiment le sort du pays, qui ont vu des politiciens jouer avec le feu et le briser de l’intérieur. Nous avons écouté et pris une décision. Nous avons formé un gouvernement en Israël. Nous proposons un budget qui doit assurer 7% d’augmentation du Trésor public, en une année, c’est un chiffre fantastique. »

Bennett a attaqué : « Mais, il y a ceux qui veulent un Etat stable d’Israël et il y a ceux qui veulent un Etat dans le chaos perpétuel. Devant nous, surtout devant l’aile droite de ce gouvernement, il y a une campagne folle de délégitimation et de fake news. Je ne croyais pas que les valises d’argent au Hamas avaient un sens. Netaniahou, qui a inventé le principe des valises d’argent apportées au ‘Hamas, se sert de cet argument ? Mais apparemment, il n’y a pas de bon sens ici. »

LIRE  Chéla'h, de Yech 'Atid : "Nous n'aiderons pas Gantz !"

Bennett a fustigé Netanyahu : « Bibi, c’est vous, c’est votre modèle économique, et sans que le peuple ne soit divisé, vous n’avez aucune existence politique, et si nous devons dire que l’État d’Israël finance le Hamas, nous mentirons. Je veux dévoiler ici un point clair : le ‘Hamas ne reçoit a pas d’argent. Nous avons également arrêté vos valises en dollars.

« Votre seul vrai problème face au gouvernement reposant sur Ra’am est que vous n’en êtes pas le dirigeant. Ce que nous faisons est exactement la même chose que le gouvernement précédent, qui, quand cela l’arrangeait, oeuvrait avec Ra’am, quand cela convenait à Bibi. Quand Abu Yair pensait que la seule façon de continuer son règne était de faire venir Ra’am, alors tout le groupe s’est réuni pour expliquer l’importance d’intégrer la société arabe. Mansour était personna grata. Je me souviens de cette période, elle était passionnaute. Même dans Haarets on a parlé d’une nouvelle période.

« Cette chose a duré jusqu’à la dernière minute. Après tout, j’étais aussi là, dans les salles fermées des négociations. Nous parlons du gouvernement Netanyahu avec le soutien du Premier ministre. C’était le seul accord possible. C’est pourquoi vous avez envoyé Mansour chez le rabbin Druckman. Sur qui travaillez-vous? « 

Enfin, Bennett a déclaré : « Regardez – c’est Bibi. Il n’y a rien de surprenant ici. Une fois ce budget adopté, le Likoud devra recalculer son itinéraire. C’est toute l’histoire. Nous avons devant nous de nombreux et longs votes, chaque vote est une autre brique dans l’illumination et la construction de l’État. »

LIRE  Faute d'argent pour payer le bus, un garçon de 14 ans a risqué sa vie !

Aucun commentaires

Laisser un commentaire