Benny Ganz a été mandaté pour former le gouvernement en Israël

0
260

Bibi Netanayhou n’est pas parvenu à former un gouvernement, c’est donc à Benny Ganz que revient à présent cette tâche.

Son discours de lancement a été très ouvert : d’un côté il a parlé d’un gouvernement libéral, ce qui signifie en général que l’on veut abandonner tout lien avec la pratique religieuse (autobus le Chabbath, conversions sans la Rabbanouth, etc.), et d’un autre, il a appelé les orthodoxes à venir rejoindre son futur gouvernement !

En cela, il a effectué un nouveau zigzag : en début de l’année 2019, il s’est tourné avec respect vers les orthodoxes. Au milieu de l’année, surtout quand il s’est avéré qu’il était intéressant de se dresser contre eux, il les a accusés de tous les maux du pays. Et le voici, 3e phase, à les appeler ses frères.

Les prend-il pour des idiots ? Peut-être. Mais il est plus que probable qu’en cela il se trompe…

Qu’il en soit ainsi, mais est-il capable de former un gouvernement ? Objectivement, ses chances sont très faibles, parce que le groupe qui s’est formé autour de Bibi et qui s’est lié à son destin semble bien faire gros dos, et ne pas être disposé à se fondre avec ce second groupe dirigé par Ganz, placé trop à gauche, et même disposé à s’allier avec les Arabes.

A l’heure actuelle, aucun des groupes politiques de droite n’est intéressé à quitter ce bloc et à rejoindre Kakhol Lavan, surtout quand Liebermann et Lapid s’y trouvent, ce qui dérange énormément les orthodoxes et les religieux.

Alors quoi ? Des nouvelles élections, qui ne serviront à rien ? Triste… mais probable.

LIRE  A partir du 17 juin : des interventions de Yad Lea'him dans les communautés juives de Paris

Aucun commentaires

Laisser un commentaire