Breslav : des rabbanim ont abandonné l’idée de passer Roch haChana à Ouman !

0
123

Illustration : en temps normal à Ouman, le Tachlikh

Donnant un exemple personnel, l’une des autorités importantes de Breslav, le rav Yoël Roth a fait demi-tour et est revenu d’Ouman directement à Brooklyn. La raison: ses disciples sont restés aux États-Unis et n’ont pas pu venir à Ouman.

Be’hadré ‘Harédim

Rabbi Yoel Roth est à la tête de la yeshiva Tiferet HaTorah de Breslav à Williamsburg, Brooklyn, était déjà arrivé à Ouman, en Ukraine pour y rester à Rosh Hashanah, mais a fait demi-tour aujourd’hui et est retourné aux États-Unis parce qu’une grande partie de ses étudiants ne pouvaient pas venir en raison de l »interdiction d’entrée pour les Juifs hassidiques en Ukraine. Il a donc décidé de ne pas décevoir les étudiants restants et est reparti pour rester avec eux Rosh Hashanah.

Il a décollé via Amsterdam et de là sur un vol de retour vers les États-Unis. Selon des témoins oculaires qui ont parlé avec lui à l’aéroport, il avait l’air épuisé car il n’a pas dormi pendant plusieurs jours du fait que ses étudiants étaient bloqués et ne pouvaient pas aller à Ouman.

Le rav Roth a déclaré: « Il ne m’est pas possible d’être ici avec des centaines de personnes et nos étudiants se retrouveront sans rav aux États-Unis. Cette année, nous ferons le kibboutz aux États-Unis. »

Par ailleurs, le rav Efraim Koenig, un rav de Breslav qui avait un permis pour venir à Ouman, a également décidé de ne pas venir et de rester avec des membres de la communauté de Breslav, pour passer Roch haChana à Méron cette année.

LIRE  Massacre en Syrie

Aucun commentaires

Laisser un commentaire