Chassez le naturel, il revient au galop – Lapid lui, retourne à son dada préféré…

0
174

Lapid a déclaré en effet : « Ils prendront aux soldats et donneront aux étudiants de Yechivoth »

Lors de la réunion du parti Yesh Atid, le président Lapid a lancé une attaque contre le gouvernement en train de se mettre en place ces jours-ci et l’a agrémentée d’une critique flagrante envers les orthodoxes : « C’est ce que vous vouliez ? Est-ce pour cela que vous avez voté pour le Likoud ? Pour qu’ils prennent l’argent des soldats et le donnent aux étudiants des Yechivoth ? »

Be’hadré ‘Harédim

Au début de la réunion de la faction Yesh Atid à la Knesset, le président du parti, Yair Lapid, a abordé aujourd’hui (lundi) les négociations de la coalition et a choisi de blâmer le public orthodoxe.

Selon Lapid, « Le nouveau gouvernement n’a pas encore été formé, mais il a déjà des décisions : les étudiants de Yechiva recevront plus d’argent que les soldats de Tsahal. Smotrich veut interdire le football le samedi. Une loi sera promulguée pour séparer les hommes et les femmes en public. »

« L’Etat d’Israël est un Etat juif, pas un Etat de Halakha », a souligné le Premier ministre sortant. « On ne dira pas aux femmes où elles sont autorisées et où elles ne sont pas autorisées à se tenir debout. Ils ne diviseront pas ce pays entre ceux qui servent dans l’armée et ceux qui ne le font pas, ceux qui travaillent et ceux qui ne le font pas. »

Lapid s’est tourné vers les électeurs du Likoud et s’est demandé : « Est-ce ce que vous vouliez ? Est-ce pour cela que vous avez voté pour le Likoud ? Vous allez devenir une minorité de ceux qui servent dans l’armée, une minorité de la classe moyenne, une minorité de ceux qui croient en une tradition juive modérée qui accepte tout le monde dans la bonne humeur ».

LIRE  "L'antisionisme, c'est de l'antisémitisme" (Franz-Olivier Giesbert)

Lapid a fait référence à la saga de la législation juridique que le nouveau gouvernement envisage, affirmant qu' »ils n’ont pas encore formé de gouvernement, ils ont déjà annoncé qu’ils adopteront la clause de remplacement. Ils écraseront le tribunal. Ils écraseront les Israéliens démocratiques. Tout cela pour des raisons personnelles. Tout cela pour que Netanyahou puisse annuler son procès et que Derhy puisse annuler sa disgrâce. »

Selon lui, « cela ne va pas être un gouvernement dans lequel les extrémistes siègent, cela va être un gouvernement dans lequel les extrémistes gouvernent. Un contrôle total. Ils nous conduiront à devenir un pays du tiers monde. En conflit avec les Américains, en conflit avec nous-mêmes. Ben Gvir, une cible de la police et une cible du Shin Bet, Il sera responsable de la police et responsable du Shin Bet. »

Lapid a rapporté ce qu’on lui a reproché de ne pas s’être suffisamment prononcé contre la formation du gouvernement et a déclaré : « Si quelqu’un se demande où nous serons – nous serons ici à la Knesset jour et nuit, nous serons dans les rues, nous serons sur les places, nous serons sur les ponts. Nous ne nous tairons pas, nous ne disparaîtrons pas, nous n’abandonnerons pas, nous nous battons pour l’avenir de nos enfants. »

Selon lui, « pendant un an et demi, il y avait un excellent gouvernement ici. Il a apporté de grandes réalisations à l’État d’Israël. Il nous a fait avancer sur le plan économique et sécuritaire. Maintenant, un gouvernement sera établi ici qui nous ramènera en arrière. Le peuple d’Israël est intelligent. Il comprendra très vite que le gouvernement des extrémistes lui fait du mal. Nous reviendrons, plus vite que tout le monde ne le pense. »

LIRE  Le business-plan du terrorisme palestinien

Le président du Judaïsme de la Tora, Yits’hak Goldknopf, a dit au début d’une réunion de son parti : « Le masque a été retiré du visage de Lapid, il était prêt à donner à Mansour Abbas tout ce qu’il demandait, comment ose-t-il inciter à la haine contre nous ? Nous ne voulons pas ne rien prendre aux autres, nous ne demandons que la correction de l’injustice qui persiste envers nous, voulons être égaux entre égaux. »

La faction Shas en réponse aux propos du Premier ministre sortant Lapid : « La grande haine de Lapid pour le secteur orthodoxe et traditionnel a été à nouveau dévoilée. Pendant des mois, il a essayé de se déguiser et a dit qu’il avait changé ses habitudes, mais aujourd’hui, il est revenu aux critiques. Lapid, la majorité des citoyens israéliens ont dit d’une voix claire : Nous sommes fiers d’être juifs, nous voulons vivre dans un État juif. Dans les jours à venir, avec l’aide de D’, nous établirons un gouvernement de foi qui éteindra le flambeau de la haine et rendra le pays sain d’esprit. »

Le député Ya’akov Asher répond à Lapid : « Nous avons fini de recevoir des instructions de son honneur. Yair, l’Etat d’Israël restera juif malgré toi et ta colère, le peuple d’Israël en a marre de la polarisation et t’a donc envoyé sur les bancs de l’opposition. Et le moment est probablement venu de révéler ce que vous avez fait dans l’armée aux dépens de vos amis qui se sont battus et ont sacrifié leur vie, espèce d’hypocrite ! »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire