Et le cimetière juif de Constantine ?

0
4008

La surprise a été agréable d’apprendre qu’à Constantine, le cimetière juif fait l’objet d’une surveillance suivie et d’un entretien soigné de la part de la municipalité locale ! Nous avons joint M. Jacques Nakache, l’une des personnes, en France, qui se dévoue pour établir une surveillance à distance et pour conserver le contact.

« Comprenez : les Juifs et les Arabes, dans la ville, ont toujours eu d’excellents contacts, et jusqu’à ce jour, quand l’un ou l’autre se rend en France, ils me téléphonent et on se rencontre ! Voici peu, le maire m’a téléphoné et m’a assuré que la municipalité allait à nouveau nettoyer le site des nombreux arbustes qui y poussent avec rapidité. Il tient, m’a-t-il dit, à ce que les jeunes sachent à quel point les Juifs étaient importants et appréciés dans la ville.
« Il y a un gardien, avec lequel je suis en contact suivi et qui m’apporte les renseignements dont j’ai besoin par ci et par là, et peut m’envoyer des photographies de tombes spécifiques, quand on m’en fait la demande ».

M. Nakache est né à Constantine voici 70 ans, et il reste donc en contact suivi avec les gens de cette ville.
De quand date le cimetière ? De mémoire d’homme… Le propriétaire des lieux ? Question délicate…
On le contacte de temps à autre à propos de ce qui se passe dans ce cimetière, et il est déjà arrivé qu’on exhume un corps pour l’enterrer à Jérusalem. Ou que des familles se rendent sur place pour visiter les lieux (prière toutefois de ne pas montrer de manière trop ostensible l’origine des personnes et leur appartenance religieuse…).
On peut contacter M. Nakache au 0952134180, ou au mail jacquesnakache@free.fr.

LIRE  Quand le terrorisme du "genre" bafoue les droits réels des femmes concrètes

Et l’avenir pour les petits cimetières des alentours ?
« Tout est prévu de la meilleure des manières : Zaka-France est responsable du traitement des tombes, les Grands rabbanim d’Israël sont d’accord, et sous peu tout cela sera fait dans les meilleures des manières… »

Sur ce dernier point, sans pour l’heure rentrer dans le sujet de la position de l’ensemble des rabbanim d’Erets Israël, et des personnes oeuvrant sur ce genre de sujets, bien qu’on puisse déjà en avoir un aperçu dans notre récent article consacré à ce sujet, nous avons questionné les deux Grands rabbins d’Israël !
Le rav Yits’hak Yossef, le Richon leTion : « Le Richon leTsion exige que les cimetières juifs ne soient pas dérangés, et que tout soit fait selon la Halakha ».
Israël Hanau, le chef de cabinet du rav David Lau, qui a fait savoir en son temps son grand souci en ce qui concerne les morts juifs de la région parisienne et de son exigence que tout soit fait pour qu’on n’y touche pas, précise : « En ce qui concerne les tombes en Algérie, jusqu’à présent nulle question ne lui a été posée, et il fait éviter de porter crédit à ce qui peut être dit en son nom ».

Aucun commentaires

Laisser un commentaire