Comment sortir d’une situation aussi délicate ? Peut-être en…

0
145

Nul doute que la situation actuelle dans le pays est totalement aberrante, et nul ne voit d’issue : pas de possibilité de former un gouvernement fixe, l’un et l’autre des groupes politiques est trop faible pour y parvenir, et voici que l’establishment juridique a utilisé son pouvoir absolu pour ajouter à la confusion.

Confusion est le terme exact : tout est confus, mais nous le sommes encore plus, confus du fait que des personnes qui prétendent être capables d’arriver au pouvoir ne sont pas capables en même temps de se dominer soi-même, comme par exemple de ne pas jeter opprobre sur une partie du peuple (par exemple les Juifs orthodoxes), ou faire de l’ordre dans son propre parti et en rejeter quelques trouble-fêtes (par exemple Lapid).

Confus aussi du fait que le système juridique a été capable de mener des gens par le nez en utilisant des moyens de pays fascistes et d’amener des « témoins à charge » à déclarer des choses fausses et trompeuses.

Confus qu’un pays à la pointe du progrès ne soit pas capable d’arriver à équilibrer les forces et à amener ses hommes politiques à un minimum de maturité !

Que faire ?

On entend parler d’un projet intéressant, qui au moins enlèverait une partie de la sauce : que le Président accorde la grâce à Netaniahou avant tout procès ! D’abord, il est fort possible que les tribunaux finissent par déclarer que les preuves d’accusation (malgré les sommes colossales que les responsables jeté dans ces enquêtes) sont trop faibles pour engendrer une vraie accusation, puis il est probable aussi que la condamnation sera faible, insignifiante, et qu’alors la grâce présidentielle viendra tout effacer. Alors, autant le faire de suite ! Rivlin a entendu, et n’a pas réagi pour l’instant.

LIRE  Où va l’Arabie Saoudite avec le prince héritier Mohammad Ben Salman ?

Une telle décision enlèverait une partie de notre confusion, de notre honte…

Aucun commentaires

Laisser un commentaire