Corona: déclarations du président de l’Etat et du Premier ministre

0
141
President of Israel, Reuven Rubi Rivlin, speaks during a meeting with the United Jewish Conservative Communities in North America, at the presidential residence in Jerusalem on September 10, 2014. Photo by Noam Revkin Fenton/Flash90 *** Local Caption *** ????? ???? ????? ???? ??????

Par Shraga Blum – Iphinto

Pour la première fois depuis l’entrée du virus du Corona en Israël, le président de l’Etat Reouven Rivlin et le Premier ministre Binyamin Netanyahou sont intervenus l’un après l’autre à l’heure du journal télévisé du soir.

Depuis la résidence présidentielle, Reouven Rivlin a indiqué « qu’Israël se trouve dans une situation difficile sur le plan social et gouvernemental, tout comme le reste du monde ». Il a ensuite annoncé que le Premier ministre allait annoncer de nouvelles mesures plus strictes encore. Il a appelé la population à suivre avec discipline les consignes décrétées par le gouvernement et le ministère de la Santé « même si elles sont parfois difficiles à comprendre ou si on y est opposé ».

Le président a ensuite évoqué la situation politique, l’opposition entre les camps politiques, le débat politique violent et sans nommer Yuli Edelstein, il a une nouvelle fois exprimé sa position constante quant aux relations entre les pouvoirs: « Malgré tout cela Je suis convaincu que l’immense majorité de la classe politique, de droite comme de gauche, est consciente qu’il faut appliquer les directives des tribunaux et il ne vient pas à l’idée que quelqu’un ne les applique pas, même s’il estime que le tribunal a commis une erreur dans sa décision ». Il a aussi appelé « au maintien du jeu démocratique, sans quoi l’édifice s’écroulera ». « Je suis certain que la décision de la Cour suprême sera respectée et que la démocratie en sortira renforcée et solide en cette période cruciale ».

Enfin, il a abordé le blocage de la situation politique et a exhorté une nouvelle fois les deux dirigeants principaux – Binyamin Netanyahou et Benny Gantz à considérer la gravité de la situation du pays, mettre de côté leurs divergences et « d’unir leur forces pour le bien du pays ».

LIRE  Les revenants de Chine...

Reouven Rivlin a conclu en tentant d’insuffler du courage et de la patience à la nation. Il a rappelé que le peuple juif et l’Etat d’Israël ont connu des moments difficiles durant l’Histoire et qu’ils ont toujours su surmonter les épreuves grâce à l’esprit de solidarité.

Binyamin Netanyahou prépare la population au couvre-feu général

Photo Alex Kolomoïsky/POOL*

Binyamin Netanyahou a commencé par rappeler l’enseignement du Talmud selon lequel quiconque sauve une vie sauve un univers entier, rajoutant a contrario que « quiconque contamine une seul personne contamine un univers entier ». « On reste à la maison, on reste en vie », a résumé Binyamin Netanyahou, rajoutant que « le virus ne fait aucune distinction entre une tête nue, une tête coiffée d’une kippa ou d’un keffieh ».

Le Premier ministre a ensuite rappelé que le nombre de malades double tous les trois jours et il a évoqué la courbe inquiétante de la maladie et de la mortalité dans des pays comme l’Italie et l’Espagne pour avertir que la situation pourrait dégénérer en Israël sur le même modèle. Il a ensuite averti: « Si dans les jours qui viennent nous n’observons pas une changement positif nous décréterons un couvre-feu général sur le pays ». Il a précisé que cette mesure draconienne était déjà prête sur les plans logistique et juridique. il a par exemple cité le stockage considérable de denrées alimentaires et de produits de première nécessité qui seront livrés aux habitants qui ne pourront pas sortir de chez eux.

Binyamin Netanyahou a ensuite évoqué l’approvisionnement en matériel lié aux combat contre le Corona. Il a qualifié le concurrence internationale de « sauvage », tant les pays se disputent pour se fournir. Il a rappelé le QG qu’il a créé, dirigé par le directeur du Mossad, qui déploie des efforts énormes et fructueux pour acquérir à l’étranger tout ce dont le système de santé a besoin, à côté de la production locale qui se développe à grand pas. Sur la question des tests de dépistage, le Premier ministre a souligné que les plus de 5200 tests effectués dans la seule journée de mercredi placent Israël devant l’Allemagne et la Corée du Nord par nombre d’habitants.

LIRE  Goldnadel : «L'antiracisme idéologique est devenu le principal fabricant de racisme»

Le Premier ministre a ensuite annoncé que d’importantes mesures économiques seront annoncées encore cette semaine en faveur des chômeurs, des salariés et des indépendants. « Nous avons une économie forte et d’importantes réserves et nous aiderons la population ».

Nouveauté, Binyamin Netanyahou a annoncé avoir créé un staff de « sortie de crise » sur le plan économique qui sera chargé de faire relancer rapidement l’économie israélienne une fois la pandémie vaincue. Ce forum sera composé de grandes sommités du monde économique sur le plan national comme international.

L’intervention du Premier ministre s’est conclue par un nouvel appel à l’union nationale. Il a appelé Bleu-Blanc et Benny Gantz à venir le rejoindre pour lutter ensemble contre le fléau.

Photo GPO

Aucun commentaires

Laisser un commentaire