Couvre-feu nocturne à Pourim – les moyens de transport seront limités

0
80

Illustration : Une affiche publiée par la municipalité de Tel Aviv le 21 mars 1943 appellant à l’annulation des divertissements à Pourim à la suite des nouvelles venues de Pologne sur la situation désespérée des Juifs dans le ghetto de Varsovie. On a déjà vécu cela…

Ce soir, le gouvernement a approuvé un couvre-feu nocturne qui s’appliquera aux trois nuits de Pourim, à chaque fois de 20h30 à 5h00. Il y a eu une confrontation au sein du gouvernement entre Netanyahou et le ministre de la Culture, qui a exigé que les représentations prévues déjà soient autorisées. Netanyahou s’y est fermement opposé, mais selon le rapport, Kakhol lavan a obtenu exception du ministre de la Santé.

48 heures avant Pourim, le gouvernement a approuvé ce soir (mardi) des restrictions visant à empêcher les rassemblements, en particulier parmi le public laïque, pendant le week-end de Pourim.

Selon la décision des ministres, un couvre-feu nocturne sera imposé jeudi soir, samedi soir et après Chabbath, entre 20h30 du soir et 05h00 sous la forme de la troisième fermeture, avec une distance de déplacement personnel limitée à 1 km pendant ce laps de temps, ainsi que l’interdiction de séjourner dans une résidence d’une autre personne.

De plus, la ministre des Transports, Miri Regev, fixera la limite des transports publics ces jours-ci.

Le gouvernement tient à souligner que pour éviter toute ambiguïté, il convient de souligner que tout au long de la journée, des événements qui ne dérogent pas à la réglementation relative aux rassemblements (10 personnes dans un espace clos et 20 personnes dans un espace ouvert) ne doivent pas avoir lieu, y compris les processions « ad delo yada », les conventions, les spectacles, etc.

LIRE  L’abattage rituel privé du label bio?

La police a admis lors de la réunion du cabinet qu’elle ne serait pas autorisée à appliquer le couvre-feu dans les maisons des citoyens et que l’essentiel est d’empêcher les festivités éventuelle de contrevenants laïcs ou de tish dans les cours des ‘hassidim et dans les Yechivoth.

De plus, pendant le couvre-feu, les transports dans tout le pays seront arrêtés, à la demande de la police, afin d’empêcher le mouvement des citoyens de ville en ville, tandis que pendant le reste de la journée, les déplacements de routine à travers le pays seront possibles.

Il est également rapporté dans « Cahn » que la police a demandé lors d’une réunion du cabinet de restreindre ou d’annuler les transports publics vers Jérusalem dimanche – Chouchan Pourim dans la capitale. Cependant, le président de Shas, le ministre Aryeh Deri, a affirmé que la réduction des lignes n’était pas nécessaire, et certains des ministres, dont Ofir Akunis, Bnei Gantz et Miri Regev, ont évoqué la possibilité que cela nuise au transport des soldats.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire