Décès de la rabbanith Ouaknine, l’épouse du rav de Ma’aloth

0
412

Illustration : le rav Yits’hak Ouaknine chelita, ancien Grand rabbin de Ma’aloth

La rabbanith Massouda Janine Fortuna Ouaknine est décédée dans l’hôpital de Bené Brak, Mayané haYechoua, à l’âge de 88 ans. Elle souffrait de maladies diverses, mais a été atteinte du corona.

Elle était l’épouse de l’ancien Grand rabbin de la ville de Ma’aloth, le rav Yitz’hak Ouaknin, qui a également été atteint par l’épidémie et qui ne pourra pas assister aux funérailles. Il faut prier en sa faveur.

Originaires du Maroc, le couple Ouaknin est connu du public français en particulier pour avoir dirigé le séminaire de Jeunes Filles qui s’était tenu dans la région de Strasbourg (à Obershaefolsheim) en son temps, dans les années 70.

Pendant plus de trente ans, lorsque son mari oeuvrait dans le cadre du rabbinat de la ville de Ma’aloth, servait dans le rabbinat, elle s’est tenue à ce jour avec dévotion afin qu’il puisse étudier et enseigner la Tora. Elle a été une source de réconfort pour tous les faibles, opprimés, pauvres, elle en avait toujours quelques-uns à la maison, ils venaient parfois juste lui rendre visite et ne partaient pas pendant des semaines.

Sa petite-fille a pleuré et écrit : « Ma grand-mère était une femme héroïque et spéciale. Elle a vécu toute sa vie dans la modestie, dans la poursuite d’actes de bonté envers les autres. Elle a élevé une grande famille qui compte des centaines de descendants. Grand-mère a lutté contre le diabète au cours des 50 dernières années. « 

Elle a été enterrée à Jérusalem en veille de Chabbath Va’eth’hanan.

LIRE  Irak: au Kurdistan les bougies de Hanoucca brillent de nouveau

Aucun commentaires

Laisser un commentaire