Décès du rav Dan Mordekhaï Cohen, l’un des doyens des Juifs tunisiens

0
166

Il était le président des institutions Yad Mordechai à Jérusalem. Le défunt est né dans la ville de Bangardan dans le Sud de la Tunisie, où il a étudié auprès du rav Makhlouf Yana et du rav Nissim Cohen, tous deux rabbanim de la ville. Il s’est aussi rapproché du rav Mordechai Amis HaCohen, un autre important rav en Tunisie.

Arrivé en Eretz Yisrael, il s’est d’abord installée dans la ville de Kiryat Gat, où il a fondé la communauté de Beit Ra’hamim, qui a réuni tous les Tunisiens vivant dans la ville qui l’ont vu comme une figure admirable et l’ont suivi.

Ces dernières années, le rav Dan Mordechai a immigré pour s’installer au tribunal de district de Jérusalem, et il a établi sa résidence dans la re’hov Zichron Yaacov dans la ville. Le défunt a établi les institutions Yad Mordechaï aux portes de la ville de Jérusalem, au nom de son rav – le rav Mordechai Amis HaCohen, avec qui il a été témoin d’un miracle céleste. Un jour, le rav Dan Mordechai HaCohen a accompagné son rav à son retour du tribunal, et alors qu’ils traversaient le marché arabe, l’un des vendeurs du marché arabe a levé la main et s’est préparé à la lever sur le rav. À ce moment-là, sa main sécha dans l’air et il se mit à crier et à supplier le rav de lui pardonner son acte et ramène sa main à son état antérieur.

Il y a quelques jours à peine, le livre « Zichron Devarim » est sorti de l’imprimerie, d’après les notes du vieux rav. Le livre contient des dizaines d’histoires et de faits rares entendus pour la première fois dans l’histoire sur les sages et les grands rabbins de Tunisie et des descriptions authentiques des mémoires de l’auteur, sur la vie à Djerba.

LIRE  Décès de rav Chemouel Auerbach zatsal

Il est décédé ce matin, après quatre-vingt-dix ans d’enseignement de la Tora. Ses funérailles auront lieu à 14h00 de son Beit Midrash de la re’hov haMem Guimel à Jérusalem.

Source : Hame’hadech

Aucun commentaires

Laisser un commentaire