Décès du rav Makhlouf F’hima zatsal de Bené Brak

0
302

Le rav Makhlouf F’hima, dirigeant des institutions Tora va-‘Hassed de Bené Brak, l’un des grands rabbanim actuels originaires d’Afrique du Nord, est décédé à l’âge de 84 ans, après avoir été hospitalisé à l’hôpital de la ville voici peu.

Le rav est né au Maroc en 1935 au Maroc. À l’âge de 14 ans, il a quitté le Maroc pour aller étudier à la Yechiva Torath Emeth de rav Moshe Schneider en Angleterre, où il est resté durant huit ans. Puis il a été nommé à la tête de la Yechivath ‘Etz ‘Haim à Tanger.

Par la suite, il s’est installé à Bené Brak où il a établi la communauté et les institutions Tora va-‘Hessed.

Il était très proche de rav Schakh, et des membres de Schass.

Malgré ses nombreuses occupations, il a continué à être immergé dans la Tora.

Il a laissé derrière lui une grande famille, dont rabbi David F’hima, qui est Roch Yechiva à Bené Brak, rabbi Yo’hai F’hima, rabbin d’une communauté à Paris, et de nombreux descendants qui poursuivent son chemin.

Ce matin, Schass a publié une déclaration de condoléances à l’occasion de son départ : « Le défunt était la gloire des Juifs d’Afrique du Nord. A immigré du Maroc où il a établi des établissements d’enseignement, et à son arrivée en Israël, il a fondé des Yechivoth et des kollelim, et a été l’esprit vivant de l’épanouissement du monde séfarade de la Tora. Il était un fidèle berger pour des milliers d’étudiants qui ont eu le privilège de se tenir debout sous sa direction pendant plus de 60 ans avec dévotion et a travaillé pour renforcer les murs du judaïsme et rapprocher les Juifs de France. »

LIRE  L’auteur de l’incendie criminel de la synagogue d’Épinay-sur-Seine - irresponsable ?

Aucun commentaires

Laisser un commentaire