Décès d’une soeur de rabbi Ya’akov Tolédano, la rabbanith Myriam Merzbach

0
384

Elle est née voici 92 à Meknes, dans l’une des familles les plus importantes du judaïsme marocain, les Tolédano. Son père rabbi Refaël Baroukh était le Av Beth Din de Meknes.

Quand son père eut connaissance de l’ouverture du séminaire de Jeunes Filles de Gatshead, il a tenu à l’envoyer dans cette institution – tout comme il envoya son frère rabbi Ya’akov et deux petit-enfants, rabbi Nissim et rabbi Michaël à la Yechiva du rav Schneider à Londres. Sur sa fille, il dira que si elle savait toutes les Halakhoth avant de se rendre en Angleterre, sur le plan de la compréhension du Judaïsme, la Hachkafa, nul doute que le séminaire en question l’a formée d’une manière remarquable. Rav Dessler vivait alors encore à Gateshaed.

Après cette période, elle fut amenée à monter en Terre sainte. Elle arriva tout d’abord à Kfar Saba, où rabbi Nissim avait ouvert une Yechiva, mais elle refusa d’y rester pour Roch hachana, donnant la préférence à la ville de Bené Brak. Et, en effet, les prières de ces grands jours saints dans l’enceinte de la Yechivath Ponievezh furent pour elle un grand moment.

Elle habitait alors dans une pièce appartenant au Steipeler zatsal, et c’est lui qui lui proposa de se fiancer avec rav David Tsvi Merzbach, fils du rav Yona Merzbach, ancien rav de Munich puis enseignant à la Yechivath Kol Tora. Après leur mariage, le couple s’installa à Beèr Chéva’, où rabbi David Tsvi fut dépêché par son rav, rav Chelomo Wolbe, pour enseigner dans le cadre d’une Yechiva qui se créait alors dans le cadre du travail du travail de Pe’ilim (Yad leA’him par la suite) sur la jeunesse locale.

LIRE  Poutine gracie Naama Issachar

A la naissance de leur premier enfant, le couple revint à Bené Brak pour assurer une bonne éducation à leurs enfants. La rabbanith Merzbach s’est occupée depuis lors d’éducation des jeunes filles.

Elle avait 92 ans à son décès, et a souffert depuis 5 ans de cécité, tout en sachant, à chaque épreuve de la vie, prendre les choses du bon côté et rendre hommage à l’Eternel pour ce qu’Il lui accordait, en toutes circonstances. Elle laisse derrière elle une grande et importante famille.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire