Le décès du rav Nathan Tswi Schoulman zatsal

0
2292

Le rav Nathan Tswi Schoulman zatsal est décédé ce Chabbath à Bené Brak, où il était revenu ces derniers temps pour se retrouver parmi les membres de sa famille, après une période de 30 ans durant laquelle il a vécu à Strasbourg.

Il était considéré comme l’un des importants disciples du ‘Hazon Ich. Il avait 86 ans.

Il était né à Kovna (Kaunas) en Lithuanie.

Rav Mordekhaï Schoulman, son père, avait été enseignant à la Yechivath Slabodka, un quartier de Kovna. Quand la Shoah a éclaté, son père se trouvait aux Etats Unis, et ainsi il a été sauvé. Son épouse, et son fils, Nathan Tswi, sont restés dans le ghetto de Kovna et ont survécu à la guerre. Après la guerre, en 1946, son père s’est rendu en Erets Israël et a fondé à Bené Brak la Yechiva qui reprendra le nom de celle d’Europe, évidemment détruite. Cette institution a pris rapidement une place importante parmi les Yechivoth d’Erets Israël.

En 1982, rav Mordekhaï est décédé, et c’est son fils, rav Nathan Tswi, qui a pris le relais, ainsi que ses deux beaux-frères, rav Amram Sacks (décédé en 2012) et rav Moché Hillel Hirsch.

Rav Nathan Tswi a toutefois donné la préférence à une autre voie, et a ouvert une Yechiva à Jérusalem, qui n’a pas tenu très longtemps. Par la suite, il s’est rendu à Strasbourg, où il a vécu pendant 30 ans, sans tenir de Yechiva lui-même, mais étant proche du rav Eliahou Abitbol.

A l’occasion, il fut questionné sur son projet pour Chavou’oth qui tombait quelques jours plus tard, et il répondit : « Chavou’oth ? Le don de la Tora ? A Bené Brak !? Non, à Strasbourg bien entendu ! »

LIRE  “J’ai accusé à tort Israël, Israël a le droit absolu de se défendre”

Il laisse derrière lui une grande famille d’enseignants en Tora connus.

Son enterrement : dimanche le 20 novembre à Bené Brak.

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire