Décision des ministres: fermeture d’Elad et des zones orthodoxes de Tibériade

0
255

Le Comité ministériel sur les affaires restrictives pour la prévention du virus corona étend la fermeture sur Elad ainsi que sur cinq quartiers de Tibériade • A Elad, les établissements d’enseignement fermeront et les entrées et sorties de la ville ne seront possibles qu’à des fins urgentes

Be’hadré ‘Harédim

Le comité ministériel spécial chargé de restreindre les villes pour empêcher la propagation du virus Corona s’est réuni mardi (mardi) pour une audition spéciale et à la fin de la décision a été décidé de fermer la ville d’Elad ainsi que des zones orthodoxes de Tibériade.

Le comité a décidé que la zone municipale de la ville d’Elad et les quartiers suivants de Tibériade étaient des « zones réglementées »: Ramat Tibériade B, Ramat Tibériade C, 200 quartiers, Tibériade Illit (Kiryat Sanz) et Ben Gourion.

L’annonce de zone limitée sera pour sept jours à partir de demain (mercredi) à 8h00 jusqu’au mercredi suivant à 8h00.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou a fait une déclaration à la fin de la réunion : « Suite à l’augmentation des cas de personnes atteintes, nous avons reçu ce soir une recommandation du ministère de la Santé de limiter les restrictions sur certains quartiers de la ville de Tibériade et de tout Elad. On portera des masques et gardera une distance. Dans tous les cas, demain, nous devrons visiter d’autres localités et informer nos décisions en conséquence. »

Comme mentionné, les ministres ont décidé que la ville d’Elad serait une zone réglementée, de sorte que tous les établissements d’enseignement seraient fermés immédiatement, l’entrée et la sortie de la ville ne seraient autorisées que pour le travail ou à des fins urgentes.

LIRE  Le jour de l'anniversaire de Poutine : un camion piégé a fait s'effondrer un pont stratégique en Ukraine 

Le représentant de la sécurité civile a déclaré lors de l’audience qu’environ 50 des patients d’Elad sont membres d’une même famille élargie de la ville et il a donc été convenu que les restrictions s’appliqueraient dans la première phase de la semaine, puis seraient réexaminées.

Le comité a également décidé d’imposer une fermeture aux quartiers où il y a des concentrations de personnes atteintes dans la ville de Tibériade, en mettant l’accent sur le quartier de Sanz, où de nombreux patients ont été découverts depuis que pour Chavouot on y a supprimé la plupart des restrictions. Dans les prochains jours, un effort sera fait pour évacuer les patients de ces concentrations, ce qui réduira les restrictions imposées aux autres résidents.

Cela signifie que l’entrée et la sortie de toute personne qui ne réside pas dans ces lieux sera interdite, à l’exception des sorties pour cause de travail de gens adultes.

Le ministère de la Santé explique que la décision sur une zone réglementée a été prise à la lumière de l’augmentation des données d’expansion de la pandémie dans tout le pays, en particulier dans certaines villes et dans certains quartiers. À Tibériade, il y a 60 malades actifs, le taux de patients actifs pour 100 000 personnes est de 133,5 et le taux d’augmentation de la morbidité sur la base des patients actifs au cours des sept derniers jours est de 122,2%. La plupart des personnes atteintes de la ville se trouvent dans les quartiers Ramat Tibériade B, Ramat Tibériade C et 200, ainsi que dans les quartiers Tibériade Illit et Ben Gourion.

LIRE  Noble Energy va investir $3,75 milliards dans le champ gazier Leviathan

Elad compte 83 cas actifs, le taux de patients actifs pour 100 000 personnes est de 174,6 et le taux d’augmentation de la morbidité sur la base des patients actifs au cours des sept derniers jours est de 102,4%.

Comme mentionné, l’entrée et la sortie de la zone dans la zone réglementée sont interdites, sauf dans les cas exceptionnels spécifiés dans la réglementation, en plus d’autoriser et de quitter un travailleur pour quitter ou retourner au travail pour un examen d’inscription. Il n’y aura aucune restriction sur la sortie permanente d’une personne qui réside dans la zone d’accès restreint à l’espace public et sur les activités commerciales et commerciales dans la zone.

À ce stade, les ministres n’ont pas imposé de fermeture à la ville de Bat Yam, car il s’agit de patients disséminés dans toute la ville et il a donc été décidé d’examiner le nombre de patients demain matin, puis de décider d’imposer ou non une fermeture à Bat Yam et dans d’autres zones.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire