Des dizaines de corps arrivent de France en ce vendredi par. Chemini !

0
249

A nouveau, nous apprenons l’arrivée de dizaines de corps en provenance de France, par avion, en Israël, pour être enterrés en Terre sainte ! Que se passe-t-il ?

La réponse est la suivante : c’est sûr que la quantité de décès est plus importante que la normale, du fait de la terrible épidémie qui sévit partout dans le monde, et peut-être plus encore en France qu’ailleurs, car le pouvoir n’a pris des mesures que de manière très tardive, et que la communauté juive n’a pas non plus compris à temps la gravité de la situation.

Le fait que nombreux sont les gens qui meurent du corona fait que les personnes qui travaillent dans les entreprises de pompes funèbres et dans les cimetières sont fort gênés dans leur travail, et l’on propose de préférence au public une formule de crémation ! De plus, les marbriers ont fait monter les prix de manière très sensible.

Or le public qui est le notre fait ses comptes : la crémation ne rentre pas en ligne de compte ; enterrer en France, surtout en région parisienne ? Nous avons assez lu les enquêtes de Kountrass et les mises en garde des grands rabbanim pour savoir qu’il est hors de question d’utiliser les cimetières municipaux de la région parisienne. En plus, la situation fait que nous ne pouvons pas accorder à nos chers le respect qui s’impose, selon la tradition (veillée auprès du corps, lecture des psaumes, etc.), car cela est interdit, c’est dangereux. Ceci amène les endeuillés à donner la préférence à un transport en Terre sainte, qui n’est finalement pas bien plus cher qu’un enterrement en région parisienne !

LIRE  Deir Ez-Zor : série de frappes ; des miliciens désertent

Phase suivante : OK, on envoie les corps par avion, mais il s’avère alors que El Al s’y refuse ! Si toutefois il y a encore réellement des vols de cette compagnie. Alors des promoteurs se sont mis sur cette piste, et ont proposé d’affrêter des cargos spécialement dans ce but. De la sorte, quand il y a une trentaine de corps en attente, le cargo peut partir…

Entre temps, les corps sont déposés dans un entrepos privé juif dans la région parisienne.

En Erets Israël, chacun est dirigé vers le cimetière de son choix : semble-t-il, c’est surtout Jérusalem et Ashdod, peut-être aussi Netania. En fait, si c’est par crainte du danger de corps qui ont été frappé par le corona, il n’y a pas grand chose à redouter, car les boites sont fermées hermétiquement, et le risque de contacter le virus sont très faibles.

Voici donc l’explication de ces arrivages malheureux de corps en grande quantité de France ! Que l’Eternel ait pitié de Son peuple, et du monde entier, et mette fin à cette terrible épidémie !

Aucun commentaires

Laisser un commentaire